Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 14 Décembre 2009

Paysages imaginaires d'Acadie : un atlas littéraire, vient de paraître dans la collection Pascal-Poirier de l'IEA

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Maurice Basque, directeur de l'Institut d'études acadiennes; Marie-Linda Lord, titulaire de la Chaire de recherche en études acadiennes, et Denis Bourque, professeur au Département d'études françaises, qui ont codirigé l'atlas littéraire; Antonine Maillet, chancelier émérite de l'Université de Moncton et l'une des six écrivains; Samuel Arseneault, professeur émérite en histoire-géographie, conception des cartes; Mylène White, coauteure de texte de l'atlas; France Daigle, l'une des six écrivains; Herménégilde Chiasson, artiste en résidence à l'Université de Moncton, l'un des six écrivains et artiste qui a contribué à l'iconographie; le professeur David Lonergan, membre de l'équipe éditoriale et l'un des auteurs de texte de l'atlas; et Serge Patrice Thibodeau, directeur des Éditions Perce-Neige et l'un des six écrivains.
Agrandir l'image
L'ouvrage Paysages imaginaires d'Acadie : un atlas littéraire, sous la direction de Marie-Linda Lord, titulaire de la Chaire de recherche en études acadiennes, et Denis Bourque, professeur au secteur littérature du Département d'études françaises, vient de paraître dans la collection Pascal-Poirier de l'Institut d'études acadiennes de l'Université de Moncton. La publication de ce livre a été réalisée en collaboration avec la Chaire de recherche en études acadiennes.

Cet atlas littéraire est une invitation à découvrir une Acadie des villes et villages, des terres et forêts, de mer et de côtes; une Acadie du présent et de la modernité, de la mémoire et de la tradition, du rêve et de l'utopie.

Cet atlas, c'est aussi une invitation à découvrir une topographie littéraire, celle de six écrivains contemporains. Depuis 50 ans, Antonine Maillet, Gérald Leblanc, Herménégilde Chiasson, Jacques Savoie, France Daigle et Serge Patrice Thibodeau renouvellent l'Acadie en profondeur, son approche du passé, du présent et de l'avenir. Avec leurs romans, leurs recueils de poésie, leurs pièces de théâtre, ils reconstruisent l'espace acadien en nommant divers lieux emblématiques où la mémoire collective est vivante, en laissant dans leurs textes fictifs des traces reconnaissables de la géographie et en créant et recréant des paysages qui forgent l'identité et les relations entre ceux et celles qui y habitent.

Cet atlas aspire donc à dévoiler partiellement des « paysages imaginaires » inspirés d'un réel, acadien ou non, écrits par des écrivains qui ont puisé dans leur imagination pour articuler différemment un espace vécu. Il offre également une fenêtre s'ouvrant sur des « paysages imaginaires » qui débordent la seule fiction littéraire. Il constitue un carrefour où sont réunies diverses productions critiques et artistiques mettant en perspective l'espace du réel et de l'imaginaire confondus. Les textes critiques sur l'œuvre des six écrivains sont accompagnés de cartes géographiques, de photos, de pages manuscrites et de tableaux afin de permettre une lecture plus en profondeur, au-delà de la simple compilation de lieux.

Cet ouvrage a été réalisé grâce à la précieuse collaboration de plusieurs personnes. Pour la rédaction des textes, il y a eu le concours des chercheurs Marie-Linda Lord, Denis Bourque, James de Finney, Raoul Boudreau, Mylène White, David Lonergan, Pénélope Cormier, Jeannette den Toonder et Manon Laparra-Villemonte de La Clergerie, ainsi que du professeur émérite en histoire-géographie Samuel Arseneault pour la conception des cartes.

Mme Lord et M. Bourque tiennent à remercier tout particulièrement Judith Rorai Milanisi et Franca Farnocchia Petri, de l'Université de Pise, en Italie, qui ont donné l'impulsion initiale à cet atlas littéraire.

On tient également à souligner le travail de l'équipe lors de la réalisation du livre lui-même. Élizabeth Blanchard, coordonnatrice de projets à la Chaire de recherche en études acadiennes, a su trouver des photos et des œuvres d'art qui illustrent les espaces imaginaires présentés dans cet atlas dans une iconographie étonnante. Il faut aussi mentionner le personnel du Centre d'études acadiennes Anselme-Chiasson ainsi que Léo Blanchard, de la Direction générale des technologies, pour leur collaboration à la recherche et reproduction de photos et d'œuvres. Bertin Cyr, responsable de la coordination de l'édition à l'Institut d'études acadiennes, a veillé aux aspects légaux de production. Quant au graphiste Raymond Thériault, il a réalisé la mise en pages du livre avec une rigueur et un souci esthétique remarquables. Il ne faut pas oublier non plus l'apport des évaluateurs de textes.

Enfin, il y a Maurice Basque, directeur de l'Institut d'études acadiennes, qui a apporté son soutien indéfectible à ce projet dès ses débuts.

Cet atlas littéraire est en vente à la Libraire acadienne du Campus de Moncton.

-30-
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.