Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 08 Décembre 2009

Bien-cuit de la FSLM : Pauline Banville-Pérusse sera la 14e « victime »

Pauline Banville-Pérusse
Agrandir l'image
Pauline Banville-Pérusse, de Saint-Basile, sera la 14e « victime » du populaire bien-cuit de la Fondation Saint-Louis-Maillet qui se tiendra le samedi 20 février au Centre des congrès d'Edmundston.

La Fondation a fait part des détails de cette importante activité de collecte de fonds en conférence de presse, le lundi 7 décembre.

Cette soirée est organisée au bénéfice de la Fondation qui cherche ainsi à amasser des fonds servant principalement à aider financièrement les étudiantes et étudiants du campus d'Edmundston de l'Université de Moncton (UMCE).

Mme Banville-Pérusse est actuellement membre du Conseil des gouverneurs de l'Université de Moncton. Activiste en développement culturel communautaire depuis plus de 25 ans, elle est très bien connue pour son engagement au sein de nombreuses associations, autant dans le Nord-Ouest que sur la scène provinciale.

Si elle est reconnue pour ses qualités de meneuse dans tout ce qu'elle entreprend, elle devra, le soir du 20 février, se contenter d'observer attentivement une équipe de quatre rôtisseurs la « malmener » amicalement. Heureusement, elle aura le droit de réplique pour conclure la soirée-bénéfice qui promet de déclencher des tonnes de rires.

Les « cuisiniers » seront ses grands amis, Albert Martin, Adrienne « Gus » Roy et sœur Lorraine Soucy, ainsi que son frère cadet, Don Banville. Le maitre de cérémonie sera Albert Roy.

Native de Grand-Sault, Mme Banville-Pérusse a étudié au collège Maillet de Saint-Basile au début des années 1970 et est titulaire d'un diplôme de secrétariat juridique de cette institution. En 1993, elle a obtenu un baccalauréat avec concentrations en administration et en français du Centre universitaire Saint-Louis-Maillet, connu aujourd'hui comme le campus d'Edmundston de l'Université de Moncton.

Mariée à George S. Pérusse, le couple a deux enfants, Edith et Alain. Depuis 2002, Mme Banville-Pérusse est directrice générale des Œuvres de l'Hôtel-Dieu Saint-Joseph de Saint-Basile. Auparavant, de 1994 à 2002, elle était directrice générale de la Fondation de ces mêmes Œuvres.

Voici les personnalités qui ont précédé Pauline Banville-Pérusse à titre de « victimes » du bien-cuit de la Fondation Saint-Louis-Maillet : Marcel Sormany, Jean-Maurice Simard, Gilles Lapointe, Gérald Clavette, Jeannot Castonguay, Percy Mockler, Bert Martin, Jeannot Volpé, Madeleine Dubé, Paul Albert, Mgr Gérard Dionne, Jean-Guy Poitras et Don Bélanger.

Les billets sont en vente au coût de 65 $ (reçu fiscal de 40 $) auprès des membres du conseil d'administration de la Fondation, au secrétariat du campus d'Edmundston, à la boutique « Chez les petits » du Centre d'achats Brunswick d'Edmundston, ou au bureau de la Fondation (506-737-5000).

Depuis 22 ans, la Fondation Saint-Louis-Maillet a pour objectif d'aider financièrement les étudiantes et étudiants de l'UMCE et de contribuer au développement du Campus. Elle a distribué plus d'un million de dollars en bourses et en projets stratégiques. De plus, la Fondation contribue financièrement à la réalisation de divers projets, dont l'achat d'équipement et de matériel pédagogiques.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506-737-5034 - b)
Renseignements : Rino Castonguay, directeur de la Fondation Saint-Louis-Maillet (506-737-5000 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.