Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 07 Décembre 2009

Marie-France Doucet est élue à la présidence de l'AAAUM

Marie-France Doucet
Agrandir l'image
Marie-France Doucet, de Robertville, diplômée au B.A.A. en 1994 et au M.B.A. en 2003, a été élue à la présidence de l'Association des anciens, anciennes et amis de l'Université de Moncton, Campus de Moncton (AAAUM) pour un mandat d'un an complétant la deuxième année du mandat de son prédécesseur, Mario Thériault, qui reste au conseil à titre de président sortant.

Marie-France siégeait déjà au conseil d'administration de l'AAAUM depuis deux ans. Les objectifs de l'Association qui sont de favoriser la promotion, le développement et le rayonnement de l'Université de Moncton lui sont donc monnaie courante.

« Dans la prochaine année, je veux faire savoir au plus grand nombre de gens possible ce qui se passe, ce qu'on fait. J'aimerais mieux faire connaître cette association en y mettant ma petite touche de nouveauté », explique-t-elle.

Marie-France Doucet est directrice générale du Pays de la Sagouine, ce lieu touristique situé à Bouctouche inspiré d'un roman d'Antonine Maillet et qui attire environ 68 000 touristes par année. La nouvelle présidente de l'AAAUM dirige une machine touristique remarquable. Elle est réputée pour être une femme calme et responsable à la fois. « Je connais Marie-France depuis qu'elle siège au conseil d'administration mais je peux vous dire que c'est une femme très dynamique, très impliquée dans sa communauté. Elle a un sens des affaires, elle est stratégique et fait preuve de leadership », rappelle Jeanne Farrah, directrice adjointe aux Anciens et développement de l'Université de Moncton.

L'AAAUM est très polyvalente dans ses activités. « Nous avons un programme de mentorat qui consiste en une rencontre entre des jeunes qui voudraient avoir une idée de la carrière qu'ils souhaitent entreprendre et des professionnels du métier. Nous organisons annuellement le Gala reconnaissance qui rend hommage à des anciens et anciennes. Nous présentons aussi des conférences comme, par exemple, celles organisées dans le cadre du Congrès mondial acadien », ajoute Marie-France.

Mme Doucet reconnaît cependant qu'il y a certains défis à relever au niveau des communications. « L'Association doit s'assurer que les gens soient mieux renseignés au sujet de ses activités et les inciter à s'engager», précise-t-elle.

La forte implication de Marie-France Doucet n'est pas un hasard. Elle dit avoir beaucoup aimé ses années à l'Université de Moncton et elle veut encourager les jeunes à poursuivre leurs études. « Je me suis fait de nombreux amis lors de mes études à l'Université de Moncton et certains d'entre eux sont aujourd'hui des ressources intéressantes dans le cadre de mon travail. »

« L'AAAUM n'a qu'une très petite équipe de travail mais je salue la qualité du travail qui a été fait au fil des ans », conclut-elle.

-30-
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.