Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 30 Septembre 2009

Un projet pour intégrer des diplômés internationaux en santé à Edmundston

De gauche à droite, France L. Marquis, chef du Secteur science infirmière de l'UMCE; Jacques Paul Couturier, doyen des Études de l'UMCE; et Juan Manuel Toro Lara, agent de développement de projets en immigration du CNFS.
Agrandir l'image
Edmundston est l'une des trois villes canadiennes retenues afin de mettre en œuvre un projet pilote portant sur l'intégration sociale et professionnelle des diplômés internationaux en santé francophones (DIS).

Le projet, qui se réalisera jusqu'en mars 2011, est mené par le Consortium national de formation en santé (CNFS) dont l'un des agents de développement de projets en immigration travaille à partir de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE).

Ce projet pilote s'inscrit dans la Phase II du projet principal du CNFS visant à faciliter l'intégration de ces professionnels de la santé dans les communautés francophones en situation minoritaire. De nombreux immigrants possèdent des qualifications et des compétences en santé, et représentent ainsi un atout pour la société canadienne. Plusieurs ne peuvent toutefois pas exercer une profession dans leur champ de compétences en raison de difficultés et barrières professionnelles. En appuyant l'intégration professionnelle et sociale de ces DIS, le CNFS vise ainsi à améliorer l'accès aux services de santé en français dans nos communautés par l'augmentation du nombre de professionnels francophones qui y travaillent.

Plus précisément, et à plus petite échelle, l'objectif du projet pilote est de mettre en application dans la région d'Edmundston un modèle d'intégration pouvant faciliter le cheminement des DIS dans le processus d'accréditation et d'équivalence de diplômes et de compétences, pouvant mener à l'obtention d'un emploi.

Une évaluation du projet sera effectuée lors de la dernière année de sa mise en œuvre, c'est-à-dire à partir de l'automne 2010. Les résultats de cette évaluation permettront aux intervenants d'analyser l'efficacité du modèle mis en œuvre à Edmundston. Elle sera déterminante pour la suite de cette initiative tant au niveau national que local.

Ce projet du Consortium national de formation en santé (CNFS) répond aux recommandations du Plan stratégique 2006-2011 du Comité directeur de Citoyenneté et Immigration Canada – communautés francophones en situation minoritaire. Il s'agit plus précisément de favoriser l'employabilité par la reconnaissance des acquis et des expériences des travailleurs formés à l'étranger. Par ailleurs, des études menées au pays pour le compte du CNFS ont mis à jour le manque de données sur la situation particulière des immigrants francophones diplômés en santé, et la complexité du processus d'équivalences et d'accréditation des diplômes. La finalité de cette initiative est de pallier à la pénurie de personnel qualifié francophone dans les services de santé.

- 30 -

Sources : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications de l'UMCE (737-5034 - b)
Juan Manuel Toro Lara, agent de développement de projets en immigration, CNFS (737-5148 - b)
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.