Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 15 Septembre 2009

Le colloque international organisé par le GRICC a connu un franc succès

La photo nous fait voir, de gauche à droite, 1re rangée : Corina Crainic, étudiante au doctorat au Département d'études françaises de l'U de M et membre du comité organisateur; Olivier Le Cour Grandmaison, maître de conférences en philosophie et science politique de Université de Val d'Evry-Essone en France, conférencier; Simon Harel, professeur titulaire au Département d'études françaises de l'Université du Québec à Montréal, conférencier; et Annette Boudreau, professeure au Département d'études françaises, membre du comité organisateur; 2e rangée : les professeurs Mourad Ali-Khodja, du Département de sociologie, Jean-François Thibault, du Département de science politique, et Jean Morency, du Département d'études françaises et directeur du GRICC, tous trois membres du comité organisateur.
Agrandir l'image
Le colloque international organisé par le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC), qui avait pour thème Des apories de l'universalisme aux promesses de l'universel : chantiers pour une réflexion, a eu lieu du 19 au 21 août au Campus de Moncton.

Compte tenu de la diversité et du haut niveau des communications qui y ont été données, des échanges auxquels elles ont donné lieu tout comme du nombre de personnes qui y ont assisté, les membres du Comité organisateur du colloque dressent un bilan plus que positif de l'évènement. Par ailleurs, et conformément à sa vocation, le GRICC a veillé à ce que le thème du colloque soit traité en fonction de plusieurs perspectives disciplinaires telles que la philosophie, la littérature, la science politique, la sociologie et l'anthropologie.

Il faut également noter que sur les 20 participants et participantes, huit provenaient de l'étranger et plusieurs étaient des sommités reconnues à l'échelle internationale. Quant aux Canadiens et aux Canadiennes qui ont participé, ils ne sont pas en reste puisque le colloque a accueilli Charles LeBlanc, sinologue acadien de renommée internationale, et Lucie Hotte, titulaire d'une chaire de recherche à l'Université d'Ottawa et spécialiste des littératures francophones du Canada, sans compter les autres professeurs invités et qui provenaient des universités de l'Alberta, d'Ottawa, du Collège militaire Royal de Saint-Jean ainsi que des trois composantes de l'Université de Moncton (Moncton, Edmundston et Shippagan).

Enfin, le colloque a également fait une place aux étudiantes et étudiants diplômés dont Corina Crainic et Stéphanie B. Martens, respectivement de l'Université de Moncton et de la University of Alberta. De cette façon, cette rencontre a permis à créer un authentique dialogue entre des chercheurs appartenant à plusieurs sphères géographiques et à diverses générations.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.