Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Dimanche 31 Mai 2009

Cent-un diplômes et certificats délivrés par l'UMCE et doctorat honorifique présenté à Mgr Gérard Dionne

Monseigneur Gérard Dionne a été décoré du titre de docteur d'honneur en sciences religieuses à l'occasion de la 57e collation des diplômes de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, samedi dernier. De gauche à droite : Louis R. Comeau, chancelier de l'Université de Moncton, Mgr Dionne, Lynne Castonguay, secrétaire générale de l'Université de Moncton, et Yvon Fontaine, recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton. (Photo Michel Carrier)
Agrandir l'image
L'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE), a décerné 101 diplômes et certificats lors de sa 57e collation des diplômes, tenue le samedi 30 mai, à la salle Léo-Poulin de la polyvalente Cité des Jeunes A.-M.-Sormany d'Edmundston.

L'Université a conféré un doctorat honorifique en sciences religieuses à monseigneur Gérard Dionne, de Saint-Basile.

Des diplômes et certificats ont été remis à 65 étudiantes et étudiants sortants du campus d'Edmundston, tant à l'éducation permanente qu'aux cours réguliers, dans 14 programmes : la maitrise ès sciences forestières, les baccalauréats ès arts multidisciplinaire, en commerce, en science infirmière, en sciences forestières et sciences forestières - coop, en agroforesterie, ainsi que le diplôme en sciences de la santé, les certificats d'administration du personnel, de marketing, en comptabilité, en éducation des adultes, de management, et en soins infirmiers critiques.

De plus, 36 sortantes et sortants du campus de Moncton demeurant dans la région du nord-ouest de la province ont reçu leur parchemin au campus d'Edmundston.

Des prix d'excellence ont été remis à quelques diplômés méritants, en l'occurrence Pascale Forget, de Sainte-Foy, au Québec (maitrise ès sciences forestières), Luc Michaud, de Rivière-du-Loup, au Québec (baccalauréat en sciences forestières), François Louis Martin, d'Edmundston (baccalauréat ès arts multidisciplinaire), Jessica Therrien, de Sainte-Anne-de-Madawaska (baccalauréat en science infirmière), et Jérémie Pelletier, d'Edmundston (diplôme en sciences de la santé). Maryse Lamarche, de Saint-Quentin, a reçu le prix accordé à la personne inscrite à un premier baccalauréat de l'éducation permanente qui a obtenu la meilleur moyenne.

Par ailleurs, la médaille d'or de l'Institut forestier du Canada a été remise à Denis Demers, de Saint-Jacques. Cet honneur est attribué annuellement à une diplômée ou un diplômé de la Faculté de foresterie ayant fait preuve de dynamisme tout au long de ses études universitaires dans les domaines académiques et civiques.

Gabriel Martin St-Amant, étudiant finissant au programme préparatoire aux sciences de la santé, a agi comme porte-parole des diplômées et diplômés. La messe des sortantes et sortants, célébrée en l'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, a précédé la cérémonie de la collation.

Mgr GERARD DIONNE
Docteur d'honneur en sciences religieuses

Natif de Saint-Basile, l'évêque émérite, Mgr Gérard Dionne, est le premier Madawaskayen et le seul à ce jour à être devenu évêque d'Edmundston. Il a fait ses études successivement à Dégelis, Edmundston, Saint-Victor-de-Beauce et au Séminaire Saint-Cœur-de-Marie à Halifax.

Pendant son discours, livré avec passion, élégance et humour, Il s'est attiré des applaudissements fort nourris. Les spectateurs n'ont pas manqué d'ovationner celui qui, encore tout jeune et dans une forme remarquable, à l'aube de ses 90 ans, est une personne dont la popularité ne se dément pas au Madawaska.

C'est avec beaucoup d'humilité que Mgr Dionne a accepté le grade de docteur d'honneur.

« C'est d'autant plus apprécié que c'était plus inattendu, a-t-il exprimé aux dirigeants de l'Université. J'y vois un geste de pure gratuité, vu que je ne me reconnais aucune valeur spéciale, ni de mérite particulier pour un tel honneur. Cela ne peut que me confirmer dans l'estime que je vous porte déjà et renforcer l'amitié qui me lie depuis toujours à votre institution. »

Le nouveau docteur d'honneur a rappelé aux gens dans la salle son attachement à l'Université de Moncton avant même sa création.

« Il y a bien des années, alors que j'était jeune prêtre, s'est-il rappelé, j'étais aumônier des membres de l'Ordre de Jacques-Cartier, qu'on appelait "la patente". C'était une organisation qui s'occupait de revendiquer, à travers d'autres organismes comme les Richelieu, les droits et les aspirations des Canadiens-français. Dans nos assemblées, il fut souvent question de fonder une université acadienne ou bilingue à Moncton. Mes liens avec vous datent donc des années qui ont précédé votre naissance. »

Mgr Dionne a rappelé l'importante contribution de la pratique religieuse dans l'émancipation des peuples. « C'est la plus ancienne des sciences (sciences religieuses). Les plus beaux édifices de la terre habitée encore aujourd'hui ont été élevés pour des fins religieuses. Les plus belles pièces de musique, les plus belles œuvres d'art ont un lien avec les croyances religieuses. Les musées en sont les témoins », a-t-il indiqué.

Mgr Dionne a été ordonné prêtre le 1er mai 1948 par Mgr Marie-Antoine Roy, premier évêque d'Edmundston. Jusqu'à 1960, il a rempli les fonctions suivantes à Edmundston : vicaire à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, de 1948 à 1956, et aumônier des Sœurs Maristes du Mont-Sainte-Marie et des Servantes du Saint-Sacrement, de 1956 à 1960. Après trois années d'études à l'Angelicum de Rome où il obtient le doctorat en droit canon, il est aumônier des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph à Saint-Basile, de 1963 à 1967, directeur de l'Office pour l'Amérique latine de la Conférence catholique canadienne à Ottawa, de 1967 à 1971, et curé de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs à Edmundston, de 1971 à 1975.

Le 8 avril 1975, il est consacré évêque par Mgr Alexander Carter en l'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs d'Edmundston. Il est alors nommé évêque auxiliaire de Sault-Sainte-Marie en Ontario. Le 23 janvier 1984, il succède à Mgr Fernand Lacroix, comme évêque du diocèse d'Edmundston.

En 1985, il fonde l'École de la foi qui accueille près de 200 étudiantes et étudiants par année. Jusqu'en 2008, l'École aura contribué à la formation de près de 15 000 adultes.

Après dix années de ministère épiscopal comme quatrième évêque d'Edmundston, Mgr Dionne prend sa retraite en octobre 1993. Pour lui, prendre une retraite signifie « poursuivre le ministère confié ». Il agit à titre de vicaire judiciaire adjoint et juge au Tribunal matrimonial. Il prêche des retraites, des neuvaines et des triduums. Il préside des funérailles, mariages, baptêmes et confirmations. Il agit à titre d'administrateur de paroisses et d'aumônier auprès de plusieurs communautés.

Possédant un don oratoire extraordinaire, un humour désarmant, une intelligence vive et captivante, Mgr Dionne se prête toujours aux activités communautaires auprès des jeunes et des moins jeunes.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (506-737-5034)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.