Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 28 Mai 2009

Dr Réjean Thomas et Me Renée Maria Tremblay seront honorés par l'AAAUM

Moncton
Agrandir l'image
L'Association des anciens, anciennes et amis de l'Université de Moncton, Campus de Moncton, rendra hommage à deux de ses diplômés lors d'un Gala Reconnaissance, qui aura lieu le samedi 3 octobre prochain à l'hôtel Delta Beauséjour de Moncton.

Médecin depuis une trentaine d'années et reconnu sur la scène internationale pour son engagement dans la lutte contre le sida, le Dr Réjean Thomas recevra l'Ordre du mérite des diplômés et diplômées de l'Université de Moncton.

Créé en 1998, cet Ordre souligne la contribution exceptionnelle d'un de ses membres qui fait honneur à son alma mater et à sa profession, que ce soit dans le domaine religieux, politique, socioéconomique, scientifique ou artistique.

« C'est un honneur pour nous de rendre hommage à cet homme exceptionnel qui a mené de front des causes humanitaires, mentionne le président de l'AAAUM, Mario Thériault. Malgré ses multiples engagements qui l'amènent un peu partout sur la planète, il a maintenu un lien avec son alma mater et nous sommes enchantés qu'il ait accepté qu'un hommage lui soit rendu. »

Institué par l'AAAUM en 2008, le prix Émergence a pour but de mieux faire connaître la nouvelle génération de diplômés qui se distingue grâce à une carrière exceptionnelle et à un engagement communautaire. Il sera remis cette année à Me Renée Maria Tremblay.

« Nous estimons que le prix Émergence est un excellent moyen de faire la promotion des diplômés et diplômées qui en début de carrière ont déjà réussi à faire leur marque, ajoute M. Thériault. Me Renée Maria Tremblay illustre de façon remarquable la raison d'être de ce prix. »

Dr Réjean Thomas
Cofondateur de la clinique médicale l'Actuel et fondateur de Médecins du Monde Canada, le Dr Réjean Thomas a un parcours fort remarquable qui l'a amené de Tracadie-Sheila aux quatre coins du monde.

Il a obtenu le diplôme en sciences de la santé de l'Université de Moncton en 1974. Il a ensuite poursuivi ses études à l'Université Laval où il a complété le baccalauréat en sciences de la santé (1977) et le doctorat en médecine (1978). En 1979, il reçoit sa licence de la Corporation professionnelle des médecins du Québec. Puis en 1993, il complète le certificat en philosophie de l'Université de Montréal.

C'est en 1979 qu'il débute sa carrière comme médecin, d'abord à Rimouski et à Montréal jusqu'en 1984. En collaboration avec trois autres médecins, il fonde la clinique l'Annexe qui va devenir en 1987 la clinique médicale l'Actuel dont il est le président. Ce centre connaît maintenant une renommée internationale pour le dépistage et le traitement des infections transmissibles sexuellement et par le sang, et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA.

En 1994, le Dr Thomas est nommé conseiller spécial à l'Action humanitaire internationale du Québec et depuis janvier 1996, il est conseiller médical au Centre hospitalier de l'Université de Montréal et médecin associé au Centre sur le sida de l'Université McGill. Pendant cette même année, il fonde le bureau québécois de Médecins du Monde Canada et en est le président jusqu'en 2007.

Au cours de sa carrière, le Dr Thomas a participé à de nombreuses missions humanitaires. Il est un artisan de la prévention, de la recherche et de l'aide à la qualité de vie des malades. De mai 2004 à mai 2006, il siège au Bureau exécutif de Médecins du Monde International. Au début octobre 2004, il se rend aux Gonaïves en Haïti pour initier et assurer le démarrage de l'intervention de Médecins du Monde Canada auprès des sinistrés de la tempête tropicale Jeanne.

Ses réalisations et ses engagements envers diverses causes lui ont valu de nombreuses récompenses et mérites. En octobre 1992, il reçoit le prix Hommage et Reconnaissance des médecins de cœur et d'action, décerné par l'Association des médecins de langue française du Canada et l'Actualité médicale pour la pratique médicale marquée de dévouement et de haute conscience professionnelle.

En guise de reconnaissance pour la qualité de sa contribution à la société, il reçoit en mai 2001 un Doctorat d'honneur en sciences de la santé de l'Université de Moncton.

En mars 2004, il devient Chevalier de l'Ordre de la Pléiade décerné par l'Assemblée parlementaire de la Francophonie. Ce même mois, il reçoit un Hommage aux Héros pour sa contribution et son dévouement dans la lutte contre le sida, décerné par la Fondation Farha, chef de file québécois en collecte de fonds pour venir en aide aux hommes, femmes et enfants vivant avec le VIH/SIDA. Toujours en 2004, il est nommé l'une des dix personnalités canadiennes de l'année par les téléspectateurs du Téléjournal / Le Point à la télévision de Radio-Canada.

En juin 2005, Dr Thomas reçoit des mains du premier ministre le titre de Chevalier de l'Ordre national du Québec. Cet hommage, qui représente la plus haute distinction octroyée par le gouvernement du Québec, est décerné en guise de reconnaissance à des citoyens éminents ayant contribué de façon exceptionnelle au développement ou au rayonnement du Québec dans toutes les sphères de l'activité humaine.

Finalement à l'automne 2008, le journaliste Luc Boulanger écrit un livre sur le parcours de Réjean Thomas, Médecin de cœur, homme d'action. L'ouvrage est publié aux Éditions Voix parallèles.

Me Renée Maria Tremblay
Me Renée Maria Tremblay a obtenu le diplôme de premier cycle en administration des affaires en 1996 et le diplôme conjoint en droit et en administration des affaires (LL.B.-M.B.A.) en 2000. Elle poursuit actuellement des études en droit international à l'Université Harvard en plus de son travail quotidien à la Cour suprême du Canada.

Me Tremblay a grandement profité de sa formation en droit à l'Université de Moncton puisque pendant ses études, elle a été quatre fois bénéficiaire de la bourse de mérite de l'École de droit, finaliste pour l'obtention d'une bourse Rhodes, cinquième au Canada dans le cadre du concours Laskin, grande gagnante au tribunal-école Pierre-A.-Landry et étudiante sénatrice au Sénat académique de l'Université de Moncton.

Son parcours professionnel encore précoce témoigne néanmoins de sa détermination à mener une carrière exceptionnelle et à s'engager à changer les choses dans sa communauté.

Elle débute sa carrière comme auxiliaire juridique pour la juge en chef du Canada, Beverley McLachlin. Après une année, Me Tremblay est nommée agente juridique pour la Juge en chef. Fait exceptionnel à la Cour suprême, ce poste a été créé spécialement pour elle.

Me Tremblay a également pratiqué le droit des sociétés chez Sullivan & Cromwell, un cabinet d'avocats de New York spécialisé en droit des affaires internationales. Pendant qu'elle y était associée, elle représente des sociétés commerciales de tout premier plan sur la scène internationale dont Microsoft, travaillant de concert avec le président-directeur général, le renommé Bill Gates.
À son retour au Canada, elle est conseillère juridique au sein du Conseil canadien de la magistrature, de la Direction générale du droit de la Cour suprême et, à nouveau, du Cabinet de la juge en chef McLachlin. À compter de septembre prochain, elle sera adjointe exécutive juridique intérimaire pour la Juge en chef.

En plus de ses fonctions, Me Tremblay est membre du Comité des langues officielles de la Cour suprême. Fidèle à l'esprit inculqué par sa formation à l'Université de Moncton et en tant que seule avocate à siéger au Comité, elle fournit des avis et des conseils sur les droits et les responsabilités associées à la Loi sur les langues officielles et au soutien du bilinguisme institutionnel.

Ayant participé aux prestigieuses conférences en droit de l'Université Cambridge en Angleterre en 2005 et en 2007, elle fait maintenant partie du groupe sélect qui travaille à l'organisation des conférences de cette année. Me Tremblay a également aidé à l'organisation de la réunion des auxiliaires juridiques de la Cour suprême du Canada en 2004 et elle en fait de même pour celle de cette année.

Récemment, Me Tremblay a été choisie pour faire un stage aux Nations Unies à New York. Elle est également la seule Canadienne à collaborer avec un groupe d'experts à la prochaine édition du Black's Law Dictionary.

En 2008, elle siège comme juge au Concours international de plaidoirie Philip C. Jessup qui a lieu à Saskatoon pour l'évaluation des arguments verbaux. Elle a siégé comme juge à l'échelle internationale au concours de cette année qui a eu lieu à Washington où elle a évalué cette fois les arguments écrits.

-30-

Renseignements :
Anciens et développement (506) 858-4130
Thérèse Thériault, directrice
Jeanne Farrah, directrice adjointe
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.