Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 19 Mars 2009

CAF : dix-huit bourses de Patrimoine canadien pour le monitorat étudiant

La photo fait voir de gauche à droite : 1re rangée : Dominique Thomassin, responsable du Centre d'aide en français; les boursières Mélissa Tremblay de Bathurst, Mélanie Richard d'Halifax, Jessica Thomas de Bois-Gagnon, Marie-Chrystine Chiasson d'Anse-Bleue, et la professeure du cours « Enseigner pour apprendre », Micheline Durepos; 2e rangée : Isabelle Mckee-Allain, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales; les boursières Jennifer Bastarache de Moncton, Cindy Lee Sonier de Tracadie-Sheila, Jolène Léger de Fredericton, Jessie Jean de Saint-Arthur, Annie Thibodeau de Néguac, et la coordonnatrice de projet LOE, Lise Landry; 3e rangée : les boursiers et boursière Jamie Geraghty de Campbellton, Marie-Ève Giguère de Saint-Victor de Beauce au Québec, Mouctar Amadou de Niamey au Niger, Guy Savoie Power de Bas-Caraquet, Steeve Ferron de Shippagan, Samuel LeBlanc de Moncton, et Raoul Martens de Bruxelles en Belgique. Les boursières Mylène Doiron de Grand-Sault et Stéphanie Frenette de Robertville étaient absentes au moment où fut prise de photo.
Agrandir l'image
Le Centre d'aide en français (CAF) du Campus de Moncton de l'Université de Moncton a pour mission d'offrir un encadrement aux membres de la communauté universitaire qui souhaitent régler certaines difficultés liées à la langue française écrite.

Parmi les divers services proposés par le CAF figure notamment le monitorat étudiant, une pratique qui repose sur le principe voulant que l'enseignement par les pairs constitue un complément utile à celui du professeur ou de la professeure.

Afin de former les moniteurs et monitrices de français, l'Université offre le cours Enseigner pour apprendre chaque semestre d'automne. Les étudiants et étudiantes qui se démarquent par l'excellence de leur rendement peuvent être par la suite sélectionnés pour recevoir une bourse de travail. Ce semestre-ci, le ministère du Patrimoine canadien a attribué des bourses de 1000 $ à 18 d'entre eux, leur permettant de revivre une expérience de monitorat au Centre d'aide en français. Chacun des bénéficiaires obtient ainsi la chance d'explorer le monde de l'enseignement en accompagnant deux personnes dans la compréhension et la correction de leurs difficultés en français écrit.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.