Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 19 Mars 2009

Analyser, comprendre et définir l'extrémisme religieux

Le lancement de l'ouvrage La religion à l'extrême, sous la direction de Martin Geoffroy, professeur au Département de sociologie de l'Université de Moncton, et Jean-Guy Vaillancourt, professeur honoraire à l'Université de Montréal, aura lieu le mardi 31 mars de 16 heures à 18 heures dans le local 136 du pavillon Léopold-Taillon au Campus de Moncton.

L'extrémisme religieux n'est pas un phénomène récent même s'il se présente aujourd'hui sous des traits relativement nouveaux. La religion a toujours suscité des positions extrêmes en temps de crise sociale et politique et notre époque semble tout à fait remarquable à cet égard.

« Notre intention dans cet ouvrage est d'analyser, de comprendre et de définir l'extrémisme religieux, autant comme force de destruction extrême que comme force de construction extrême, mentionne le professeur Geoffroy. En fait, ce qu'il y a de nouveau aujourd'hui, c'est la globalisation des mouvements extrémismes religieux comme modèles de résistance à l'hégémonisation dans certains cas, mais aussi comme modèles d'homogénéisation dans d'autres cas. »

Depuis le 11 septembre 2001, le traitement que réserve généralement les médias de masse au fait religieux est fortement biaisé par une vision apocalyptique de l'apport des religions à la société séculière. « Dans plusieurs cas, la religion est de plus en plus perçue comme ayant un impact négatif sur l'individu et sur la société, ajoute M. Geoffroy. Dans les sociétés occidentales et dans certaines sociétés orientales, le processus de sécularisation a eu pour effet de relocaliser la place de la religion dans l'espace public. Là où elle occupait auparavant une position centrale, la religion est maintenant reléguée aux marges de la société, dans la sphère du privé. »

C'est dans ces marges que se développe la religion à l'extrême ou ce que Appleby appelle la religion militant`. Pour mieux comprendre le fonctionnement de la religion à l'extrême, il est impératif de réfléchir sur les actions de ces militants du religieux dans l'espace public et dans leurs rapports avec la société séculière. C'est ce que cet ouvrage propose comme réflexion au lecteur intéressé par la place de la religion dans la société actuelle.

Martin Geoffroy a codirigé et rédigé deux textes pour l'ouvrage. La criminologue Marie-Andrée Pelland, également professeure au Département de sociologie, y signe aussi un texte. Ils seront présents au lancement pour faire de courtes présentations de leur contribution respective.

Les autres auteurs ayant participé à cet ouvrage sont Jean Duhaime, Jean-Guy Nadeau, Claude Rochon, Bernadette Rigal-Cellard, Sophie Cloutier, Phillippe St-Germain, André Laliberté, Michel Gardaz, Pamela Chrabieh, Carole Damiani, Dianne Casoni et Élisabeth Campos.

Le lancement sera suivi d'une réception.

-30-

Renseignements et entrevues
Martin Geoffroy
506-858-4190
martin.geoffroy@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.