Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 20 Janvier 2009

L'U de M entreprend d'importantes rénovations à l'aréna J.-Louis-Lévesque

Travaux de rénovation à l'aréna J.-Louis-Lévesque
Agrandir l'image
L'Université de Moncton entreprendra au cours des prochains mois des travaux de rénovation importants à l'aréna J.-Louis-Lévesque au Campus de Moncton où évoluent ses équipes féminine et masculine de hockey.

Ce projet, dont le coût est estimé à environ trois millions de dollars, sera réalisé grâce à une contribution de 1 500 000 $ de la Fondation J.-Louis-Lévesque. L'Université investira un montant équivalent.

« Nous entreprenons des travaux de réfection d'un bâtiment qui a été construit il y a plus de 40 ans et qui a bien servi l'Université, ses équipes de hockey et la communauté avoisinante, a dit le recteur, Yvon Fontaine. Mais le temps est venu de le remettre à neuf pour qu'il soit conforme aux normes actuellement en vigueur. »

« Je tiens à remercier publiquement Suzanne Lévesque, présidente de la Fondation J.-Louis-Lévesque et fille du généreux bienfaiteur dont notre aréna porte le nom, a souligné M. Fontaine. C'est sans hésitation qu'elle a accepté d'accorder son appui au projet de rénovation de cet édifice qui a été construit initialement grâce à une contribution financière de son père. »

L'aréna J.-Louis-Lévesque a ouvert ses portes en 1966 et est surnommé le « nid des Aigles » car c'est l'endroit où sont disputées les parties à domicile de l'équipe masculine de hockey de l'Université de Moncton – les Aigles Bleus, ainsi que de l'équipe féminine de hockey – les Aigles Bleues.

Les travaux de rénovation seront complétés à temps pour le début de la prochaine saison de hockey universitaire en octobre.

Plusieurs travaux seront entrepris afin d'améliorer l'esthétique du bâtiment : nouveau recouvrement extérieur, réfection des murs intérieurs, nouveaux sièges pour les spectateurs et spectatrices, remplacement de l'affichage intérieur et extérieur, améliorations au niveau de l'aménagement paysager et des aires de stationnement.

D'autres travaux à l'intérieur consisteront à remplacer les bandes et les baies vitrées autour de la patinoire, améliorer le système d'éclairage, installer un nouveau système pour le son et le pointage électronique et aménager de nouvelles salles pour le club des Amis des Aigles.

Pour réduire les coûts d'énergie et améliorer le confort des spectateurs et des joueurs, diverses mesures seront prises dont l'ajout d'isolant thermique aux murs extérieurs, le remplacement des fenêtres et l'installation d'un système de chauffage au niveau des sièges dans les gradins. On remplacera également le système de ventilation et les appareils de déshumidification qui sont désuets et qui ne conviennent plus aux normes en vigueur.

Des mesures seront aussi prises pour améliorer l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et ainsi se conformer aux normes en cours en matière de sécurité publique et de prévention d'incendie.

Fondation J.-Louis-Lévesque

Au fil des ans, les étudiants et étudiantes ont grandement profité de la générosité de J.-Louis Lévesque qui est l'un des bienfaiteurs les plus importants de l'Université de Moncton.

Proche collaborateur du père Clément Cormier, recteur-fondateur, J.-Louis Lévesque a joué un rôle de premier plan lors de la fondation et des premières années d'existence de l'Université.

La fondation qui porte son nom a rendu d'innombrables services à l'Université et a grandement participé à son développement et à son rayonnement. En 1965, M. Lévesque prête son concours à la première grande campagne de financement de l'Université. En 1967, il devient le deuxième chancelier de l'institution, poste qu'il occupe pendant cinq ans. C'est grâce à sa contribution financière que le Campus de Moncton peut se doter dès 1966 de l'aréna qui porte son nom. De plus, le Centre de l'éducation physique et des sports devient réalité dans les années 1970 en partie grâce à une généreuse contribution de sa part. La piscine du Ceps Louis-J.-Robichaud porte le nom de son épouse, Jeanne, décédée en 1991.

La Fondation J.-Louis Lévesque a aussi participé au financement du pavillon Clément-Cormier qui abrite le Musée acadien et la Galerie d'art Louise et Reuben-Cohen. Puis en 1996, la Fondation manifeste à nouveau son soutien à l'Université en faisant un don de 1 000 000 $ pour financer en partie la construction du pavillon J.-Adrien-Cormier qui abrite la Faculté de droit, et pour créer le Fonds de bourses Jeanne et J.-Louis-Lévesque destiné aux étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat.

La Fondation J.-Louis-Lévesque continue de soutenir l'Université de façon importante. Récemment, le réseau des bibliothèques, le Centre d'études acadiennes et le Département de musique ont bénéficié de sa générosité exemplaire. Dans le cadre de la campagne Excellence, l'Université a reçu un don de 1 500 000 $ pour financer les activités de la Chaire Jeanne et J.-Louis-Lévesque en gestion financière à la Faculté d'administration.

M. Lévesque est décédé en 1994 à l'âge de 83 ans. L'Université l'a honoré en 1973 en lui décernant un doctorat honorifique. Notons que la présidence de la Fondation est assumée depuis plusieurs années par sa fille, Suzanne, qui a également siégé au Conseil des gouverneurs de 1993 à 1996. L'Université lui a décerné un doctorat honorifique en 1998. Le petit-fils de J.-Louis Lévesque, Yannick Pagé, a également été membre du Conseil des gouverneurs pendant quelques années.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.