Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 12 Janvier 2009

Série de dix conférences portant sur les défis démographiques de l'Acadie du Nouveau-Brunswick

L'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) et le Département de science politique de l'Université de Moncton, Campus de Moncton, présentent cet hiver une série de conférences portant sur le thème Démographie, langue et politique(s) : le devenir de la minorité francophone du Nouveau-Brunswick.

Cette initiative découle d'un programme de recherche logé à l'ICRML nommé Petits dérangements : minorités linguistiques et migrations et les conférences seront prononcées dans le cadre d'un cours de troisième année en science politique.

Petits dérangements regroupe 14 chercheurs de quatre universités. La série de conférences procède de la volonté de cette équipe de susciter une discussion publique sur l'enjeu de la viabilité démographique qui devient de plus en plus pressant en raison du vieillissement généralisé de la population.

Joel Belliveau, coordonnateur du projet et professeur substitut au Département de science politique, mentionne que les communautés francophones minoritaires, qui sont largement rurales ou minorisées – ou les deux, ne réussissent pas pour l'instant à tirer leur épingle du jeu démographique. « Non seulement elles ne réussissent pas à attirer et à intégrer un nombre significatif d'immigrants en leur sein, mais elles font aussi face à des problèmes liés à l'exode de leur jeunesse, surtout dans les régions rurales, dit-il. En ce qui concerne les villes, on y trouve souvent un taux de transfert linguistique élevé. Les statistiques issues du dernier recensement confirment ces difficultés. »

Les conférences auront lieu les jeudis de 16 h 30 à 17 h 45 dans le local 205 du pavillon Jean-Cadieux. Elles porteront sur de nombreux aspects de la question dont l'urbanisation des Acadiens, l'aménagement linguistique, les tendances migratoires des jeunes d'aujourd'hui, l'intégration des immigrants, le vieillissement de la population, le développement régional des régions francophones « de souche » et l'offre de services publics en cas de déclin démographique.

Les travaux de Petits dérangements ont le soutien financier du gouvernement du Nouveau-Brunswick, l'ICRML, Patrimoine canadien, le Réseau de développement économique et d'employabilité - Nouveau-Brunswick et l'Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques. L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick et le Secrétariat de la croissance démographique sont des partenaires logistiques du projet.

Calendrier des conférences

15 janvier : Survol de l'évolution démographique des communautés francophones canadiennes, avec un accent sur le Nouveau-Brunswick (19e siècle-1991), en compagnie du professeur Joel Belliveau du Département de science politique.

22 janvier : Les communautés acadiennes comme régions périphériques sur le plan économique, d'hier à aujourd'hui (19e siècle-1980), en compagnie du professeur Pierre-Marcel Desjardins du Département d'économie.

29 janvier : La gérontocroissance et le vieillissement démographique au Canada atlantique: la situation particulière du Nouveau-Brunswick en compagnie du professeur Majella Simard du Département de géographie.

5 février : La situation économique actuelle des communautés acadiennes du Nouveau-Brunswick, en compagnie du professeur Maurice Beaudin, économiste au Campus de Shippagan.

12 février : Les effets potentiels de la stagnation démographique sur la croissance économique, les services publics et la vitalité des communautés au Nouveau-Brunswick, avec un accent sur les régions francophones, en compagnie de Monique Drapeau-Miles du Secrétariat de la croissance démographique du Nouveau-Brunswick, avec une intervention de Lise Ouellette de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

19 février : Urbanisation et assimilation : spectres sensationnalistes ou dangers réels?, en compagnie de la professeure Annie Pilote en sociologie de l'éducation à l'Université Laval, avec une intervention de Michel Côté, directeur général de l'Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean.

26 février : Migrations des jeunes et défis démographiques des régions et provinces périphériques, en compagnie du professeur Patrice LeBlanc du Département des sciences du développement humain et social de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, avec une intervention possible d'un représentant d'une Agence de développement économique communautaire.

12 mars : Une nouvelle vision du développement économique communautaire par l'État : la création du Réseau de développement économique et d'employabilité, en compagnie du chercheur Éric Forgues de l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques.

19 mars : L'aménagement linguistique et l'occupation de l'espace par la communauté minoritaire, en compagnie du professeur Matthieu LeBlanc du Département de traduction et des langues, avec une intervention possible de Martin LeBlanc Rioux, instigateur de la pétition pour l'affichage bilingue à Dieppe.

26 mars : L'intégration des immigrants, les politiques familiales et l'avenir des communautés francophones néo-brunswickoises, en compagnie du professeur Chedly Belkhodja du Département de science politique, avec une intervention possible d'un représentant du Centre d'accueil et d'intégration des immigrants du Moncton métropolitain.

- 30 -
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.