Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 09 Janvier 2009

La Faculté des sciences de l'éducation remet son mémoire à la Commission des écoles francophones

Dans la photo, le doyen de la Faculté des sciences de l'éducation, Jean-François Richard, et le commissaire, Gino Leblanc, sont accompagnés, à gauche, de la vice-doyenne, Diane Lebreton, et, à droite, des professeurs Marianne Cormier et Mathieu Lang.
Agrandir l'image
Dans le mémoire qu'elle a soumis à la Commission des écoles francophones, la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Moncton suggère plusieurs pistes d'action pour relever les défis que pose l'enseignement en milieu minoritaire francophone néo-brunswickois.

La Faculté fait valoir l'importance de la conscientisation et de la mise en place d'une pédagogie propice au milieu minoritaire. Elle jette donc lumière sur une formation appropriée en ce sens.

« Si l'on s'attend à ce que les enseignants et enseignantes conscientisent leurs élèves et qu'ils jouent un rôle de leadership dans le maintien et l'épanouissement de la communauté minoritaire, il est primordial de reconnaître que la grande majorité d'entre eux sont issus du milieu minoritaire et vivent les mêmes défis culturels et langagiers que leurs élèves, mentionne le doyen de la Faculté, Jean-François Richard. Il est donc d'une importance capitale de commencer par conscientiser les enseignants et les enseignantes. Pour ce faire, la Faculté suggère une dizaine de pistes d'action au commissaire Gino LeBlanc. »

Les réflexions et les pistes d'action proposées par la Faculté des sciences de l'éducation abondent dans le sens des défis proposés par le commissaire lui-même. Elle expose notamment comment la mise en place d'une pédagogie propre au milieu minoritaire peut répondre partiellement à ces défis. Il reste que l'éducation est un projet de société et la Faculté souhaite voir une synergie entre tous les partenaires en éducation pour la valorisation et l'amélioration de l'éducation francophone.

La Faculté des sciences de l'éducation a comme mission première de former les futurs enseignants et enseignantes qui oeuvrent dans les écoles francophones du Nouveau-Brunswick. Elle compte cette année 861 étudiants et étudiantes dont 752 en formation initiale.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.