Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 14 Février 2018

Julie Caissie est nommée au conseil d’administration de la Fondation canadienne pour l’économie familiale

Julie Caissie
Agrandir l'image
Julie Caissie, professeure adjointe à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales de l’Université de Moncton, vient d'être nommée au conseil d'administration de la Fondation canadienne pour l'économie familiale.

Propriétaire et fondatrice de Recherche et consultation J.C. Research and Consultation, Mme Caissie possède des connaissances approfondies et une vaste expérience dans les domaines de la réduction de la pauvreté, de l’éducation et du développement du nouveau-né et de l'enfant.

Elle s'intéresse particulièrement à l'engagement des mères monoparentales dans la réussite scolaire de leurs enfants et elle élabore actuellement des publications portant sur la participation des mères monoparentales à faible revenu à la scolarisation de leurs enfants.

Mme Caissie détient un baccalauréat en études familiales, une maîtrise en études familiales et un doctorat en éducation (communautés francophones en situation minoritaire).

La Fondation canadienne pour l’économie familiale est un organisme de bienfaisance qui a la mission d'amorcer et d'appuyer des projets menés par des économistes familiaux et des diplômées et diplômés en écologie humaine dans les secteurs de la recherche, de l'éducation et des services publics ainsi que dans les programmes connexes qui visent à améliorer la qualité de vie des familles au Canada et à l'étranger. La Fondation offre également un soutien aux programmes d'études postsecondaires liés à la profession d'économiste familial.
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.