Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 14 Novembre 2016

Bernard Lord et Camille Thériault seront les coprésidents de la campagne de financement Évolution de l’Université de Moncton

Agrandir l'image
Tous deux diplômés de l’Université de Moncton et anciens premiers ministres de la province, Bernard Lord et Camille Thériault ont accepté d’assumer la coprésidence de la Campagne de financement Évolution de l’Université de Moncton.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur des personnalités de la trempe de Bernard Lord et Camille Thériault dans le cadre de notre campagne de financement, souligne le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge. En plus de posséder une feuille de route impressionnante, ils ont l’Université de Moncton à coeur et souhaitent redonner à leur alma mater. Leur contribution à cette campagne sera d’une grande importance. »

La campagne Évolution qui a pour objectif de recueillir 50 millions de dollars permettra à l’Université de Moncton de développer cinq projets prioritaires regroupés sous deux grandes orientations, soit l’excellence de l’expérience étudiante et l’excellence en recherche et développement.

Les projets visés sont le programme de bourses et d’aide financière, la modernisation des installations, le pôle d’excellence en études acadiennes et le pôle d’excellence en environnement et le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick .

Bernard Lord
Bernard Lord a acquis une solide expérience des secteurs public et privé à travers les différents postes qu’il a occupés au cours des 20 dernières années. Il est chef de la direction de Medavie depuis septembre 2016 ainsi que président du conseil d’administration d’Ontario Power Generation. Il a également été président et chef de la direction de l’Association canadienne des télécommunications sans fil et président du conseil d’administration de la Fondation des dons sans fil du Canada. Il est aussi un ancien administrateur du conseil d’administration de Croix Bleue Medavie.

Il a travaillé avec de nombreuses sociétés et organisations sans but lucratif, notamment à titre d’avocat-conseil principal au cabinet d’avocats McCarthy Tétrault (2007-2008), conseiller spécial à l’Institut d’analyse stratégique et d’innovation du Centre universitaire de Santé McGill (2007-2012) et conseiller pour l’Amérique du Nord chez Alexander Proudfoot (2009-2015).

Bernard Lord a été élu premier ministre du Nouveau-Brunswick en 1999. Son gouvernement majoritaire a remporté un deuxième mandat en 2003 et Bernard Lord a été premier ministre jusqu’au mois d’octobre 2006. Il a été élu quatre fois comme membre de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.

En 2000, il a reçu le titre de Grand Officier de l’Ordre de la Pléiade de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. Il a également reçu un doctorat honorifique de la University of New Brunswick, de l’Université de Moncton et de la St. Thomas University. Bernard Lord est aussi membre de l’Ordre du
Nouveau-Brunswick. En 2000, il a reçu l’Ordre du mérite des diplômés et des diplômées de l’Université de Moncton.

Il a été admis au Barreau du Nouveau-Brunswick en 1993 et nommé conseiller de la reine en 2011. Il est toujours membre du Barreau du Nouveau-Brunswick et de l’Association du Barreau
canadien

Camille H. Thériault
Camille H. Thériault possède une vaste expérience en administration financière ainsi qu’en gouvernance publique. Élu pour la première fois à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en 1987, il a été membre de plusieurs comités et ministre de trois ministères provinciaux différents avant d’être assermenté comme premier ministre du Nouveau-Brunswick en 1998, fonction qu’il a occupée jusqu’en juin 1999.

Camille H. Thériault a également dirigé le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports au début des années 2000. Intervenant majeur au niveau de la sécurité, il a coordonné, avec ses homologues nationaux et internationaux, les réformes nécessaires en matière de sécurité en réponse aux événements du 11 septembre 2001.

À cet apport considérable dans l’administration publique s’ajoute une vaste expertise des domaines économique et financier. M. Thériault a oeuvré au sein de la Commission industrielle de Kent, à titre de directeur général, ainsi qu’auprès de la coopérative des Pêcheurs unis des Maritimes, à titre de vice-président.

De 2004 à 2016, il a occupé le poste de président et chef de la direction d’UNI Coopération financière, la plus importante institution financière acadienne. Au coeur de tous les enjeux actuels, il fait partie du cercle des grands décideurs du Nouveau-Brunswick et est reconnu pour son leadership, son optimisme et sa capacité à mettre à profit le capital humain. Il a d’ailleurs été nommé en 2013 et en 2009 au top des 50 meilleurs dirigeants d’entreprises de l’Atlantique, par le Atlantic Business Magazine.

Il a reçu la médaille du Jubilée de la Reine, en 2012, et l’Ordre du mérite coopératif et mutualiste canadien, en 2011, ainsi qu’un doctorat honorifique en administration de l’Université de Moncton, en 2008. Précédemment, il a été décoré de l’Ordre du mérite des diplômés et des diplômées de l’Université de Moncton en 1999 et le Club Rotary de Bouctouche lui a décerné le prix Paul-Harris.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.