Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mardi 24 Avril 2018

Un groupe de réflexion sur la réconciliation avec les peuples autochtones se forme à l’Université de Moncton

À l’avant, de gauche à droite : Roger G. LeBlanc, Sylvia Kasparian et Aïcha Benimmas. À l’arrière : Hélène Albert, Nisk Imbeault, Denise Merkle et Julie Lynne Drisdelle. Absents lors de la prise de photo : Maurice Basque, Ann M. Beaton, Anik Dubé, Gregory Kennedy et Cynthia Potvin.
Agrandir l'image
Le mouvement de réconciliation avec les peuples autochtones, amorcé depuis plusieurs années à travers le pays, fait ses premiers pas au campus du Moncton. En effet, depuis le festival autochtone Wela’lin tenu le 21 mars 2017 pour remercier la communauté micmaque (Mi'kmaq) de sa solidarité envers le peuple acadien depuis le 17e siècle et la création de la murale de Molly Muise, portrait historique, sur la résidence LaFrance, plusieurs activités et événements se mettent en place. Ces événements contribuent à conscientiser tout un chacun sur la culture et l’histoire autochtone. À l’automne 2017, la tenue du colloque Traduction transculturelle et interlinguistique : s’y perdre et s’y retrouver a traité de deux thématiques en lien étroit avec la culture autochtone : les rencontres entre colonisateurs et Premières Nations et le cinéma autochtone. D’ailleurs, la table ronde qui porte sur la revitalisation des langues autochtones est accessible sur le compte YouTube de l’Université de Moncton.

De plus, un premier cours à l’Université s’affiche déjà dans cette thématique. Le cours Langues et cultures autochtones a été offert par la professeure Sylvia Kasparian au semestre d’hiver 2018, ce qui est un premier pas vers l’indigénisation du curriculum. Dans le cadre de ce cours, plusieurs conférences ouvertes au public ont été prononcées par des spécialistes de différents domaines des langues et cultures autochtones et la parole a été donnée aux voix autochtones. Toutes ces initiatives, en plus de l’intérêt de plusieurs professeures et professeurs qui intègrent déjà des contenus autochtones dans leurs cours, ont mené à un regroupement de personnes intéressées et à la constitution informelle d’un groupe de réflexion animé par le désir de contribuer, en collaboration avec l’équipe de direction de l’Université, au processus de réconciliation avec les peuples autochtones. Ledit processus passe par la reconnaissance et la promotion des cultures autochtones au sein des activités académiques et para-académiques de l’Université de Moncton. Toutes les personnes qui s’intéressent à la réconciliation avec les peuples autochtones, à la décolonisation et à l’indigénisation du curriculum sont les bienvenues à se joindre au groupe.

Pour plus d’information :

Sylvia Kasparian
sylvia.kasparian@umoncton.ca
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.