Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 18 Avril 2018

Causerie-midi du CRDE : L’écotourisme : C - Réflexion sur le potentiel au Nouveau-Brunswick

Selma Zaiane-Ghalia
Agrandir l'image
Le Centre de recherche et de développement en éducation (CRDE) désire inviter la communauté universitaire à sa prochaine causerie-midi animée par Selma Zaiane-Ghalia, professeure agrégée à l’École de kinésiologie et de loisir de l’Université de Moncton.

La causerie aura lieu le jeudi 19 avril, de 12 h à 13 h, au local B-047 du pavillon Jeanne-de-Valois, campus de Moncton.

Résumé de la causerie-midi
L’écotourisme est un tourisme qui prend en compte l’environnement dans sa globalité et sa complexité. Il prône le respect des richesses patrimoniales naturelles et culturelles. Il considère l’Homme, avec ses traditions et ses coutumes, dans son environnement naturel d’origine, c’est-à-dire l’Homme non déraciné. Il appelle au maintien des populations sur leurs terres ancestrales. Selon la définition annoncée par l’Organisation Mondiale du Tourisme en 2002, l’écotourisme réunit toutes les formes de tourisme basées sur la nature dans lesquelles la principale motivation des touristes est l’observation et la jouissance de la nature ainsi que des cultures traditionnelles qui prévalent dans les zones naturelles. Cette forme de tourisme intègre des caractéristiques éducatives et d’interprétation du milieu. Elle est généralement, mais pas exclusivement, organisée à l’intention de petits groupes de personnes par des voyagistes spécialisés. Les partenaires fournisseurs de services à la destination sont en général de petites entreprises locales. Cette forme de tourisme minimise les impacts négatifs sur l’environnement naturel et socioculturel. Elle contribue ainsi à la protection des zones naturelles utilisées comme centres d’intérêt écotouristique :

- En étant source d’avantages économiques dont profitent les communautés, les organisations et les autorités de la région-hôte chargées de la préservation des zones naturelles;
- En créant des emplois et des possibilités de revenus pour les communautés locales;
- En renforçant la prise de conscience des résidentes et résidents et des touristes quant à la nécessité de protéger le patrimoine naturel et culturel.

Serait-ce un moyen de développer un tourisme différent au Nouveau-Brunswick ? Cette causerie-midi est une invitation au voyage et à la réflexion.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.