Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 28 Mars 2018

Causerie-midi du CRDE

Le jeudi 5 avril, de 12 h à 13 h, au local B-119 du pavillon Jeanne-de-Valois, l’activité causerie-midi du Centre de recherche et de développement en éducation (CRDE) aura lieu. La présentation sera offerte par Aïcha Benimmas, professeure et chercheuse à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton, et Sylvia Kasparian, professeure au Département d’études françaises et directrice du Laboratoire d’analyse de données textuelles de l’Université de Moncton.

Le CRDE désire inviter la communauté universitaire à sa prochaine causerie-midi intitulée Comment des immigrants et des membres de la société d’accueil acadienne en milieu francophone minoritaire, perçoivent-ils le concept de citoyenneté ?

Résumé de la causerie-midi :
À l’instar des autres milieux francophones en situation minoritaire, le contexte acadien connaît des changements au niveau sociodémographique dus à l’immigration récente (non européenne). Ceci mène à l’interaction entre des groupes sociaux ayant des cultures et des référents identitaires différents les uns des autres et habitant un même territoire. Une telle situation provoque souvent la réactivation de discussions autour de certains concepts importants tels que la solidarité sociale, la cohésion sociale, la citoyenneté, l’identité, etc. Ainsi, le concept de citoyenneté fait l’objet de définition et de redéfinition d’une manière continue. Si les citoyennes et citoyens francophones, immigrants et membres de la société d’accueil, peuvent se rejoindre grâce à la langue française, ils peuvent se différencier par rapport à d’autres caractéristiques identitaires, à savoir la culture, l’ethnie, la religion et l’histoire. C’est dans ce sens que la présente causerie-midi vise à partager les résultats d’une recherche ayant exploré le sens que différents groupes (nouvelles arrivantes et nouveaux arrivants et membres de la société d’accueil) donnent aux concepts de citoyen et de participation citoyenne. Le traitement lexical de notre corpus nous a permis de relever, par un aller-retour constant entre les analyses qualitatives et quantitatives, les ressemblances et les divergences dans le discours de quatre groupes de participants à notre étude : jeunes immigrantes et immigrants, parents immigrants, jeunes de la société d’accueil et parents de la société d’accueil.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.