Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 31 Janvier 2018

L’Université de Moncton adopte la Politique sur la violence à caractère sexuel

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Geneviève Latour, stagiaire au Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) et étudiante en travail social; Nelly Dennene, directrice générale du RFNB; Carmen Hivon, conseillère en harcèlement et gestion de conflits et présidente du comité de travail; Lise Savoie, professeure à l’École de travail social; Sarah Grandisson, étudiante à la maîtrise en travail social; Sophie LeBlanc Roy, psychologue, responsable du Service de santé et psychologie et représentante de la Direction générale de la gestion stratégique de l’effectif étudiant. En médaillon, dans le même ordre, on aperçoit Denise Haché, directrice des Services aux étudiantes et étudiants du campus de Shippagan, ainsi que Sylvie Morin, professeure de psychologie au campus d’Edmundston. Robert Beaudoin, directeur du Service de sécurité, était absent lors de la prise de photo.
Agrandir l'image
L’Université de Moncton est fière d’annoncer qu’elle a adopté une politique sur la violence à caractère sexuel lors de la dernière réunion du Conseil des gouverneurs. C’est ainsi qu’elle met en place des outils qui permettront de créer un milieu de travail et d’études exempt de toute violence à caractère sexuel.

Cette politique s’inscrit dans une volonté de mieux répondre aux besoins actuels en matière de lutte contre la violence à caractère sexuel sous toutes ses formes, en plus de contrer la culture du viol. L’Université s’engage à ne tolérer aucune forme de violence à caractère sexuel dans ses campus et à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour prévenir et contrer les gestes qui y sont liés.

La nouvelle politique s’applique à tous les membres de la communauté universitaire, que ce soit dans le cadre du travail, des études, de la recherche ou de toute autre activité liée à l’Université. L’application de la politique s’étend à toute activité vécue en contexte universitaire ainsi qu’à toute personne qui utilise les services et les installations de l’Université ou qui intervient dans le cadre d’activités liées à l’Université, de même qu’à l’ensemble du personnel sous-traitant, des personnes visiteuses, des bénévoles et des personnes invitées.

Elle remplace la Politique et règlements en matière de harcèlement sexuel et de harcèlement sexiste.

Au cours des prochains mois, des activités de prévention, de sensibilisation et d’éducation seront mises en place, avec la collaboration des divers services et des associations étudiantes et associations d’employés pour créer un changement de culture, d’attitude et de comportement en matière de violence à caractère sexuel. On retrouve la nouvelle politique sur le Web.

L’Université de Moncton souhaite souligner l’excellente contribution des membres du comité de travail pour leur expertise dans le domaine de la violence à caractère sexuel et leur engagement et apport tout au long de l’élaboration de la politique. Elle a été élaborée en tenant compte à la fois des particularités de chacun des campus; de la recherche dans le domaine de la violence à caractère sexuel, et plus particulièrement, en milieu universitaire; des défis et des besoins des personnes ayant vécu de la violence à caractère sexuel; de l’équité procédurale; et des meilleures pratiques dans le domaine de l’intervention et de la prévention.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.