Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 28 Novembre 2017

Les débuts de Loretta

Agrandir l'image
Du 5 au 9 décembre prochain, la classe de quatrième année du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton présentera son premier exercice public de l’année universitaire : Les débuts de Loretta de George F. Walker, l’un des auteurs canadiens les plus prolifiques. Walker s’est fait connaître en 1977 en publiant un cycle de six pièces écrites sur une période de dix mois, Motel de passage, qui toutes prennent place dans une chambre d’un motel délabré.

Les débuts de Loretta relate les aventures d’une jeune femme qui déménage dans la grande ville pour y faire fortune après le décès de son mari. C’est alors qu’elle fait la rencontre de deux mâles avides de contrôle : Dave, qui s’est amouraché d’elle, et Michael, un optimiste qui veut devenir réalisateur de film. Ce trio est complété par la femme de ménage, Sophie, immigrante russe qui travaille dans le motel d’un père qui l’oblige à étudier la physique. L’on pourrait penser que les deux filles ont tout pour s’entendre. Loretta vit dans ce motel depuis quelques semaines et travaille au restaurant western Buffalo Grosses Boules. Travailleuse pragmatique, elle perçoit sa situation et son dilemme clairement. Si celui-ci tire avantage de ses atouts, elle est déterminée à prendre en main cet investissement et à s’enrichir par la même occasion.

Auteur dramatique, metteur en scène et scénariste des plus prolifiques et des plus populaires, George F. Walker a grandement enrichi le paysage culturel canadien avec des comédies noires, au caractère particulier et au rythme rapide, véritables satires de l’égocentrisme, de la cupidité et de l’agressivité qui caractérisent la culture urbaine d’aujourd’hui. Né en 1947 à Toronto, George F. Walker a commencé sa carrière en écrivant un scénario pour le Factory Theatre alors qu’il travaillait comme chauffeur de taxi. Depuis lors, il a écrit plus de 20 pièces de théâtre, dont Criminals in Love (1984), Better Living (1986) et Suburban Motel (1997). Il a aussi écrit pour la télévision, en particulier pour les séries Un tandem de choc, The Newsroom, This is Wonderland et The Line, une série qui sera bientôt diffusée. Malgré l’illusion que donne le ton badin et ironique de ces pièces, George F. Walker traite souvent des dilemmes fondamentaux de notre époque moderne.

Son œuvre a valu à George F. Walker huit prix Chalmers, cinq prix Dora et deux prix du Gouverneur général (catégorie théâtre). Détail assez ironique : ce dramaturge torontois est davantage joué aux États-Unis et en Australie qu’au Canada. Comme quoi nul n’est prophète en son pays.

Les débuts de Loretta, présentement en cours de préparation, comprend dans sa distribution les étudiantes et étudiants Monica Bolduc, Danica Roy, Tommy Des Rosiers et Émilien Cormier. La professeure Marcia Babineau signe la mise en scène.

Les représentations auront lieu les 5, 6, 7, 8 et 9 décembre à 20 h au Studio-théâtre La Grange. Le prix régulier des billets est de 15 $ pour les adultes, et de 5 $ pour les étudiantes et étudiants. On peut se les procurer à la Librairie acadienne ainsi qu’au guichet du théâtre avant chaque représentation. Prière de noter que ce spectacle s’adresse à un public adulte.

Pour réserver, prière de téléphoner Sonya Doucet au (506) 229-0967 ou au (506) 858-4470.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.