Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 17 Octobre 2017

La contribution des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph soulignée à l’UMCE

Les dignitaires ont procédé au dévoilement de la désignation future de l’Allée des Hospitalières qui croisera l’Allée des Eudistes à compter de 2018. Debout, de gauche à droite, sœur Bertille Beaulieu, représentante des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, Jacques Paul Couturier, vice-recteur du campus d’Edmundston de l’Université de Moncton, et Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton. Photo Studio Michel Carrier
Agrandir l'image
L’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), a rendu hommage aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, pionnières de l’éducation postsecondaire au Madawaska, au cours d’une cérémonie organisée le vendredi 13 octobre à la bibliothèque Rhéa-Larose, située sur le Campus.

Une centaine d’invitées et invités ont pris part à l’activité parmi lesquels on retrouvait bon nombre de religieuses Hospitalières et de diplômées de l’ancien Collège Maillet de Saint-Basile.

Lors de la cérémonie, on a procédé au dévoilement de l’Allée des Hospitalières qui identifiera le tronçon routier qui passe devant le pavillon de la Foresterie et la résidence Louis-Cyr, le long du boulevard Hébert, à Edmundston.

Les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph ont profité de la rencontre pour faire le don d’un portrait de sœur Rhéa Larose. La toile sera accrochée dans la salle du patrimoine de la bibliothèque qui porte son nom. Sœur Larose (1899-1979) a été la fondatrice du collège Maillet en 1949, un établissement dédié à la formation collégiale et universitaire de jeunes femmes du Nord-Ouest et d’ailleurs.

« Les Religieuses Hospitalières ont grandement fait preuve de leadership et leur détermination aura grandement marqué les débuts de l’éducation postsecondaire dans la région, a signalé M. Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton. Elles ont aujourd’hui un impact durable dans la province du Nouveau-Brunswick et l’hommage que nous leur rendons est grandement mérité. Elles ont porté le flambeau de l’enseignement supérieur et elles ont jeté les bases de ce qui allait devenir l’une des constituantes de l’Université de Moncton. »

« Il est également essentiel de souligner l’apport de sœur Rhéa Larose au collège Maillet, a rappelé M. Théberge. Ardente francophone, elle rêvait de donner un espace vital, intellectuel et spirituel aux jeunes femmes du Madawaska. Elle a notamment mis sur pied le programme de baccalauréat en science infirmière du collège Maillet, en plus du baccalauréat ès arts et de nombreuses activités culturelles et artistiques. »

Professeure de français et de littérature, sœur Bertille Beaulieu fait partie de la congrégation des Hospitalières depuis 57 ans. Elle a été étudiante au Collège Maillet et y est restée comme professeure pour ensuite joindre les rangs du corps professoral de l’UMCE jusqu’à sa retraite en 2003. Sœur Beaulieu était la porte-parole des Religieuses Hospitalières lors de l’annonce.

« Pendant ses 23 années d’existence, le collège Maillet a contribué de façon significative à l’évolution du rôle de la femme dans la société. Les étudiantes ont été sensibilisées à des valeurs humaines, sociales, religieuses et culturelles. Une base solide a été établie leur permettant d’accéder à la profession de leur choix ou aux études de 2e et 3e cycles », a-t-elle expliqué.

- 30 -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.