Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Octobre 2017

Activité de réseautage en environnement : à la rencontre des actrices et acteurs locaux du développement durable en milieu côtier

La photo nous fait voir, de gauche à droite, dans la rangée du haut : Julie Ellange, Audrey Bédard, Sarah Jacques, Jacinthe Gosselin, Mélanie Madore, Wanzor Beaubrun, Jacques Dufour, Francis Thériault, Karyne Martel, Julie Guillemot, Anne Fauré, Kevin White, Gilles Thibault et Marie-Andrée Giroux. Dans la rangée du bas : Katherine Wang, Joël Sovogui, Omer Chouinard, Simon Diouf, D’Burpa Barai Costa, Ronald Cormier et Louis Mallard.
Agrandir l'image
Une activité de réseautage en environnement avec des participantes et des participants des campus de Moncton et de Shippagan et des actrices et acteurs locaux du développement durable s’est tenue le 26 septembre dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Cette activité en plein air a permis aux étudiantes, étudiants, professeures et professeurs de l’Université de Moncton d’échanger avec des intervenantes et intervenants du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne, du District des services locaux à Grande-Digue, de l’Association du bassin versant de la baie de Shédiac et de Vision H20 de Cap-Pelé. « Cette expérience a donné aux étudiantes et étudiants l’occasion de rencontrer plusieurs personnes clés engagées dans le développement durable en milieu côtier, toutes et tous en y apportant leur propre éclairage sur les enjeux sociaux, économiques et écologiques associés à ce territoire », indique Marie-Andrée Giroux, titulaire de la Chaire K.-C.-Irving en sciences de l’environnement et développement durable.

L’encadrement de cette activité était assuré par les professeures, professeurs et chargées et chargés de cours des différents programmes, soit Omer Chouinard, Marie-Andrée Giroux et Anne Fauré de la MÉE et Julie Guillemot, du baccalauréat en développement durable et zone côtière.

« Durant les cours précédents la sortie, nous avons contribué activement à la planification et à l’organisation de cette activité pédagogique réseau. Ceci nous a permis de développer des aptitudes professionnelles concrètes en coordination d’événements à saveur environnementale », indique Kevin White, étudiant à la maîtrise en études de l’environnement et membre du comité exécutif de Symbiose (le comité environnemental et de justice sociale de l’Université de Moncton). La prochaine activité de réseautage à laquelle participeront les étudiantes et étudiants de la maîtrise en études de l’environnement est prévue pour le début novembre à l’occasion d’un atelier de travail organisé par la Forêt modèle de Fundy.

Cette activité a été organisée conjointement par la maîtrise en études de l’environnement, la Chaire K.-C.-Irving en sciences de l’environnement et développement durable et le baccalauréat en développement durable et zone côtière.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.