Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 16 Août 2017

Avancées dans la simulation de dialogues artificiels : donner à l’ordinateur le sens de la répartie

Mme Pauline Robineau, finissante L3 bio-informatique (Université de Poitiers, France) et M. Sidi Yacoub, chercheur postdoctoral au LARIHS-UMCS.
Agrandir l'image
Pauline Robineau, étudiante en fin de licence de génie bio-informatique de l’Université de Poitiers (France) travaille depuis le mois de mai 2017, au sein du Laboratoire de recherche en interaction humain-système (LARIHS) de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), pour donner à l’ordinateur la capacité de générer des textes de dialogues artificiels cohérents. Cette application a plusieurs retombées dont la plus importante est de mettre à la disposition des chercheuses et chercheurs des corpus à faible cout leur permettant d’évaluer les systèmes de dialogue humain-machine. Le système développé s’inscrit également dans la perspective de doter l’ordinateur, grâce à des algorithmes avancés d’intelligence artificielle, de modules capables de générer des réponses « humaines » aux différentes requêtes des utilisateurs. Ces modules, basés sur les réseaux de neurones à apprentissage profond renforcé ainsi que sur les modèles markoviens, intègrent dans leur conception tous les attributs de la communication naturelle. Durant son stage à Shippagan, Mme Robineau est supervisée par M. Sidi Yacoub, chercheur postdoctoral au sein du laboratoire LARIHS et M. Sid Ahmed Selouani, professeur en gestion de l’information à l’UMCS.

Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.