Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 19 Juin 2017

Élise Mayrand a présenté ses résultats préliminaires de recherche au 13e colloque du Réseau international en écotoxicologie aquatique

Agrandir l'image
Élise Mayrand a présenté les résultats préliminaires de son nouveau programme de recherche sur l’acidification des océans, au 13e colloque du Réseau international en écotoxicologie aquatique. Les profils de pH qui ont été enregistrés dans la baie de Shippagan sont généralement typiques d’une zone côtière en santé. Toutefois, quelques épisodes d’une dizaine de jours chacun ont été relevés, durant lesquels une acidification de l’eau significative a été notée. Selon la littérature, les valeurs de pH atteintes lors de ces épisodes sont suffisantes pour causer des problèmes majeurs aux larves d’huitres et autres bivalves, tel un retard de croissance, des difformités, et un taux de mortalité élevé. Nous n’avons pas encore déterminé les causes de ces épisodes. Nos travaux montrent aussi un épuisement des réserves énergétiques et une dissolution de la surface de la coquille chez des huitres juvéniles exposées à l’acidification des eaux.

Référence : Mayrand E, Plante S, Clements J, Subramanian B, Small D, Mallet M. 2017. Résultats préliminaires sur l’acidification dans les eaux côtières du Nouveau-Brunswick et ses impacts potentiels sur les bivalves. 29-31 mai, Rimouski.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.