Université de Moncton

Salle des médias - Université de Moncton
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 17 Octobre 2011

C’est l'ABPPUM qui répond aux affirmations du recteur

Dans le numéro du 13 octobre, nous avons publié un article intitulé « L'ABPPUM répond aux affirmations du recteur » dans lequel des citations étaient attribuées au président de l'ABPPUM, Michel Cardin. Or, les propos cités étaient bien ceux de l'ABPPUM et non ceux de son président.

L'article aurait donc dû se lire ainsi: L’ABPPUM a appris l’abandon de la requête en révision judiciaire contre l’Université de Moncton et selon elle, c’est la fin choisie par les deux plaignants. « Serge Rousselle a expliqué ce qui a motivé leur geste : l’inégalité des ressources et le temps », lit-on dans le communiqué.

L’ABPPUM estime que cet arrêt de la poursuite ne résout pas un problème structurel, systémique et endémique, celui de la sélection des cadres supérieurs et du respect du processus établi à cette fin. « La situation est d’autant plus préoccupante à la veille de la sélection/nomination du nouveau recteur ou de la nouvelle rectrice », dit-elle.

« Cette affaire a suscité parmi les membres de l’ABPPUM un sentiment profond d’insatisfaction auquel succède maintenant l’indignation, poursuit-on. Dans nos interventions, nous avons à maintes reprises affirmé vouloir ne porter en aucun cas préjudice à notre collègue Marie-Linda Lord, qui n’avait rien à voir avec ces remous administratifs et qui jouit toujours de l’estime marquée de ses collègues. »

« Devons-nous rappeler haut et fort que l’ABPPUM est là depuis 35 ans, et constamment réitérer qu’elle a toujours eu et aura toujours à cœur « l’intérêt supérieur de l’Université » ? », conclut le communiqué.

Renseignements : 858-4509.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Salle des médias  |  Urgence  |  Assistance technique © 2014, Université de Moncton. Tous droits réservés.