Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 16 Mars 2017

Deux oeuvres phares de la musique contemporaine en première néobrunswickoise

Agrandir l'image
Les ensembles de percussion de l’Université de Moncton et de la Mount Allison University unissent leurs forces pour présenter un concert monumental le samedi 18 mars prochain à la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois du campus de Moncton.

Les deux pièces au programme, présentées en première néobrunswickoise, Drumming de Steve Reich et Ionisation d’Edgar Varèse, comptent parmi les oeuvres phares du XXe siècle dont l’intérêt dépasse largement les amateurs d’instruments pour lesquels elles ont été écrites, au même titre que les quatuors à cordes de Bartók ou les préludes pour piano de Debussy. L’invitation est lancée non seulement aux amateurs de percussion, mais à tous les amoureux de la musique contemporaine.

Complété en 1971 à la suite d’un séjour de son compositeur au Ghana pour y étudier les percussions, Drumming est considéré comme le premier chef-d’œuvre du minimalisme musical, un courant artistique défini par un dépouillement et une économie de moyens. Dans la francophonie, ce courant est souvent appelé « musique répétitive » pour la répétition de courts motifs musicaux qui la caractérise. Or, les motifs que Reich choisit de répéter présentent invariablement une riche ambigüité rythmique, où le nombre de pulsations et de leurs subdivisions, leur emplacement, ou même la longueur du motif, peuvent être perçus de diverses façons; cette richesse ne peut naturellement être décelée sans que le motif ne soit répété de manière soutenue. En faisant appel à d’autres techniques propres à Reich durant cette période, Drumming réussit le tour de force de soutenir notre intérêt pour un seul motif de huit notes durant plus d’une heure.

Durant les années 1910, Varèse rêve déjà « d’une floraison de timbres insoupçonnés », d’une musique qui ne serait plus limitée aux sonorités des instruments existants. En effet, sa musique, généralement écrite pour des ensembles instrumentaux conventionnels jumelés à tout un arsenal de percussions, regorge de manipulations sonores tout à fait inédites qui anticipent même par moment l’avènement de la musique électroacoustique.

Les billets sont en vente à la billetterie du Centre étudiant du campus de Moncton au coût de 5 $ pour les étudiantes et étudiants et de 15 $ pour les autres personnes.

Il est également possible de se procurer des billets par téléphone au (506) 858-4554 ou au 1-800-363-8336. Les billets seront également en vente à l’entrée une heure avant la présentation.

Le concert sera présenté en reprise le lendemain, le dimanche 19 mars, à 15 h à l’amphithéâtre Brunton de la Mount Allison University.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.