Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 26 Janvier 2017

Conférence intitulée « Musique et musiciens en Acadies, xviie–xixe siècles : un premier état de la recherche »

Patrice Nicolas
Agrandir l'image
Patrice Nicolas, professeur au Département de musique de l’Université de Moncton, prononcera une conférence intitulée « Musique et musiciens en Acadies, XVIIe-XIXe siècles : un premier état de la recherche », le mercredi 1er février à midi dans la salle Neil-Michaud située au pavillon des Beaux-arts du campus de Moncton.

Le projet Musique et musiciens en Acadies, xviie–xixe siècles entend rendre compte de l’activité musicale en Acadies. Plus précisément, l’étude porte sur la musique « savante » de tradition européenne et sa passation en Acadies par le biais de musiciens professionnels venus d’Europe, qu’il s’agisse de laïcs ou de missionnaires catholiques et protestants. Il s’agit notamment de voir comment des pratiques acquises et bien établies, comme les services religieux rehaussés de polyphonies et les salons musicaux, se sont perpétuées loin des milieux où elles se sont développées (églises cathédrales et collégiales, chapelles princières, résidences nobiliaires), et comment, le cas échéant, elles ont été adaptées à un nouveau contexte sociogéographique. Parallèlement, il s’agit également d’étudier la réception de ces pratiques et des répertoires musicaux associés tout en en mesurant le décalage temporel. Dans ce cadre, deux grands axes de recherches sont privilégiés.

Le premier entend pallier la méconnaissance presque générale des musiciens professionnels actifs en Acadies, dont les quelques noms publiés dans des travaux épars sont, pour la plupart, cruellement absents des ouvrages musicologiques de références (Encyclopédie de la musique au Canada, New Grove Dictionary of Music and Musicians, et Die Musik in Geschichte und Gegenwart), sans compter les nombreux « anonymes » complètement passés sous silence. Ce volet donnera lieu à une base de données prosopographique des musiciens enrichie de cartes géographiques interactives qui montreront leurs pérégrinations.

Le second est né du constat de l’absence quasi totale de dimension musicale dans les expositions muséales et autres manifestations de ce genre dédiées à l’art en Acadies. Il s’inspire des panoramas du xixe siècle, c’est-à-dire de ces « peintures développées circulairement sur le mur intérieur d’une rotonde et donnant l’illusion de la réalité par des effets de perspective et de trompe-l’œil ». Il s’agira ici de reconstituer, à l’aide des descriptions conservées dans les documents d’archives, de petits moments musicaux ayant pris place en Acadies ou durant la traversée y menant, notamment par la modélisation en trois dimensions.

À l’intérieur d’une structure immersive médiatisée conçue spécialement à cet effet, les spectateurs pourront ainsi remonter le temps et se retrouver, par exemple, en 1699 sur le pont du Royalle-Paix où les musiciens faisant le voyage transatlantique divertissent Dièreville et les autres membres de l’équipage en interprétant des airs d’opéra avec clavecin, luth, hautbois et viole de gambe.

Le projet Musique et musiciens en Acadies, xviie–xixe siècles comporte donc non seulement une dimension musicologique mais aussi patrimoniale, touristique et éducative.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec le professeur Nicolas par téléphone au (506) 858-4042.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.