Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 29 Mars 2016

L'Université de Moncton a accueilli la relève en environnement des quatre coins de l'Atlantique

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Judith Bourque, Chloé Melanson, Joanie Kennah, Ariane Juneau-Godin, Alain Patoine et Céline Surette.
Agrandir l'image
L’Université de Moncton a accueilli plus de 70 étudiantes, étudiants, professeures et professeurs les 18, 19 et 20 mars dans le cadre de la Conférence en environnement de Science Atlantique, faisant de l'événement le plus important depuis 2010. Science Atlantique regroupe les universités des Provinces atlantiques et coordonne des séries de conférences présentées en français ou en anglais par les étudiantes et étudiants du premier ou deuxième cycle. La participation étudiante des universités hôtes dans l’organisation de ces événements est mise en valeur. https://scienceatlantic.ca/conferences/

Les étudiantes et étudiants ont prononcé 28 conférences, dont quatre en français, et présenté huit affiches. Il y avait à peu près autant de présentations du 1er cycle que du 2e cycle. L'Université de Moncton a été bien représentée avec huit présentations étudiantes, suivie des universités Saint-François-Xavier (NÉ), Dalhousie (NÉ), Mount Allison (NB), Acadia (NÉ), Saint Mary's (NÉ), UNB, Memorial (TN) et l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Les thèmes abordés reflétaient la diversité du domaine et incluaient, entre autres, les cycles du carbone et du mercure dans les lacs, les changements dans la productivité biologique des écosystèmes, le traitement des eaux usées, la contamination par les métaux et les produits pétroliers, la structure des réseaux alimentaires terrestres et aquatiques, les changements climatiques, les nouvelles techniques d'analyse, les lois sur la conservation des espèces ainsi que les représentations de l'environnement chez différents groupes humains.

En plus des présentations étudiantes, la conférence a accueilli Steven Guilbeault (président et cofondateur d'Équiterre) et Nicolas Lecomte (titulaire de la Chaire de recherche du Canada en écologie polaire et boréale) qui ont donné leurs points de vue d'experts sur les aspects politiques et scientifiques des changements climatiques. L'événement a aussi été l'occasion d'une réflexion sur l'engagement citoyen dans les causes environnementales grâce à un panel animé par Amanda Haché (Conscious Brands), Patrick Thibeault (Agrofolie), Marie-Pierre Poirier (Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick) et Jocelyne Gauvin (Groupe de développement durable du Pays de Cocagne). La traduction simultanée du français à l'anglais était disponible, ce qui constitue une première dans le cadre de la Conférence en environnement de Science Atlantique.

L'événement a été coprésidé par Céline Surette (directrice de la Maîtrise en études de l'environnement) et Alain Patoine (Secteur sciences, UMCS), aidés de Ariane Juneau-Godin (coprésidente étudiante), Joanie Kennah, Chloé Melanson,Jolène Santerre, Judith Bourque (représentantes étudiantes). L'évaluation des présentations orales et des affiches a été assurée notamment par Carole Tranchant (Faculté des sciences de la santé et des services communautaires) et Guillaume Fortin (Faculté des arts et des sciences sociales).

La clôture de l'événement a été marquée par la remise de huit prix totalisant 1000 $ aux étudiantes et étudiants dont les présentations et affiches étaient les plus méritoires. La prochaine Conférence en environnement aura lieu dans un an dans une université des Provinces atlantiques dont le nom sera dévoilé sous peu.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.