Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 20 Octobre 2015

L’Université de Moncton développe des terrains grâce à un partenariat novateur avec Shannex

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Joseph Shannon, directeur général de Shannex; Jason Shannon, président et directeur des opérations de Shannex; Cathy Rogers, ministre du Développement social du Nouveau-Brunswick; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; le maire de Moncton, George LeBlanc; et Roger Melanson, ministre des Transports et Infrastructure du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
Le nouveau contrat pour un foyer de soins de 60 lits annoncé mardi au campus de Moncton a inspiré un partenariat novateur entre l’Université de Moncton et l’entreprise Shannex RLC Limited, un fournisseur de soins à long terme dans la province.

« Il s’agit d’un projet emballant, bien plus qu’un projet de foyer de soins de 60 lits. Il s’agit d’un exemple d’innovation et de partenariat qui va créer un milieu propice pour la collectivité des aînés conforme à notre vision de vieillir sainement. Les aînés pourront y demeurer actifs et engagés et avoir accès à des services et à des mesures de soutien qui répondent à leurs besoins tout au long de leur périple respectif », a affirmé la ministre du Développement social, l’honorable Cathy Rogers.

L’octroi du contrat a donné lieu à des discussions entre l’Université de Moncton et l’entreprise Shannex. Il en est résulté un partenariat novateur entre les deux organisations. En 2010, l’Université avait annoncé un projet de développer un campus de Recherche et développement. Le foyer de soins et complexe domiciliaire pour retraités de Shannex seront les premiers bâtiments à être érigés sur le terrain. Le partenariat représente une occasion unique pour l’Université et pour la région du Grand Moncton.

« Cette entente illustre notre détermination d’être le partenaire économique de choix des entreprises afin de maximiser l’utilisation de nos terrains tout en augmentant le potentiel en recherche, développement et innovation et de création d’emplois pour les étudiantes et les étudiants, a déclaré le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge. Nous sommes ravis de participer à ce projet de premier foyer de soins universitaire au Nouveau-Brunswick. »

L’entreprise Shannex a signé un bail à long terme avec l’Université de Moncton pour accéder à environ 4,9 hectares de terrain sur le campus de Recherche et développement de l’établissement. Les retombées de ce partenariat seront surtout versées à la recherche axée sur la santé des aînés.

« Ce projet novateur permettra un rapprochement intergénérationnel, des occasions de stages et de travail pour les étudiantes et les étudiants des programmes en sciences de la santé ainsi que des projets de recherche en études du vieillissement », a poursuivi le Recteur.

L’entente avec la compagnie Shannex protège le caractère francophone de ce projet d’infrastructure. Le bail contient des clauses linguistiques portant sur le partenariat académique, la langue de travail, le nom de l’établissement et le droit de priorité relatif à la location. « L’Université devient un chef de file sur le plan de la protection des droits linguistiques de la population acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick », ajoute le Recteur.

« Nous sommes heureux d’avoir été choisi pour aménager un nouveau foyer de soins à long terme de 60 lits à Moncton, a déclaré le président et directeur des opérations de Shannex, Jason Shannon. Nous sommes aussi ravis de travailler avec l’Université de Moncton sur ce projet. Shannex va exploiter le complexe en français, y compris le foyer de soins. Nous nous sommes engagés auprès de nos parties prenantes et de l’Université qu’il s’agira d’une collectivité francophone. »

En plus du foyer de soins à long terme de 60 lits, Shannex offrira une gamme complète de services qui comprend la construction d’une résidence de retraite, un foyer de soins spéciaux et des immeubles d’habitation pour retraités autonomes. La priorité pour les unités d’habitation sera accordée aux personnes retraitées de l’Université. Il s’agit pour Shannex d’un investissement de 50 millions de dollars pour la première phase du projet qui créera environ 150 emplois pour les Néo-Brunswickoises et Néo-Brunswickois, y compris dans les domaines des soins de santé et de l’hospitalité. On prévoit que le projet sera terminé dans une période de 24 mois.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.