Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 27 Avril 2015

Simon St-Onge traversera le Canada à vélo afin de perpétuer la mémoire de Michel McSween

La photo nous fait voir Simon St-Onge et son vélo bien chargé qui lui permettra de parcourir la distance séparant Sydney (Nouvelle-Écosse) de Victoria (Colombie-Britannique). Cette photo a été prise le lundi 27 avril lors d’une conférence de presse au campus d’Edmundston précédant son départ qu’il a effectué à 11 h 55 pile.
Agrandir l'image
Simon St-Onge, un jeune homme de 22 ans d’Edmundston et étudiant finissant au Baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton, réalisera une traversée du Canada à vélo pour sensibiliser les gens du pays au suicide et pour recueillir des dons pour la création d’une nouvelle bourse d’études de la Fondation Saint-Louis-Maillet qui sera remise annuellement à une étudiante ou un étudiant de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston.

Le 3 février 2014, Simon St-Onge a perdu son beau-père aux mains du suicide. Aux prises avec la dépression, Michel McSween, une personnalité connue et engagée au Madawaska, a mis fin à ses jours. «Face à la dépression, deux choix s’offrent à nous. Mon beau-père a malheureusement choisi de mettre fin à sa vie. Pour moi, il est temps de commencer à la vivre », a souligné Simon St-Onge.

Simon a entrepris la première étape de sa traversée du pays à vélo le lundi 27 avril. Il est parti d’Edmundston pour se rendre à Sydney, en Nouvelle-Écosse. Ce trajet représente la première partie de son périple d’est en ouest. Le 18 juin, il se rendra en avion à Victoria, en Colombie-Britannique, d’où il entreprendra la deuxième partie de son trajet qui l’amènera à pédaler de Victoria à Edmundston.

« Par ce projet, je veux rendre hommage à la vie. Je veux honorer ma famille et mon beau-père Michel McSween qui m’ont transmis l’importance de s’impliquer dans la communauté. Durant mon périple, je veux sensibiliser les communautés au sujet du suicide et de l’importance d’offrir aux familles le soutien nécessaire. Mon objectif est aussi de créer un fonds de bourse à la mémoire de Michel, grâce à la collaboration de la Fondation Saint-Louis-Maillet du campus d’Edmundston », a expliqué Simon St-Onge.

« La Fondation a toujours occupé une place prépondérante pour Michel McSween. Il en a d’ailleurs été le président de 2009-2010 à 2011-2012. Quand Simon St-Onge nous a approchés pour nous parler de son projet, nous avons accepté sans hésiter. Ce sera une façon de dire merci à Michel et de perpétuer sa mémoire à travers le courage et la détermination de Simon », a indiqué la présidente de la Fondation, Chantal Thériault.

Pour réaliser son projet d’envergure, Simon compte sur la contribution financière de commanditaires et donateurs. Les gens peuvent aider Simon et faire un don en ligne en se rendant sur le site web de la Fondation Saint-Louis-Maillet (https://www.nb-shoppingonline.com/fondationslm/don.php). Il sera également possible de suivre Simon dans son périple de deux mois et demi à vélo en le suivant sur la page Facebook Projet Michel McSween.

De plus, un point de presse au sujet du projet de Simon aura lieu le lundi 4 mai à 10 heures dans le salon étudiant de la Faculté des sciences de l'éducation au campus de Moncton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.