Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 24 Avril 2015

L’étudiante Mawuénam Rachel Fiozandji remporte le premier prix lors d’un concours d’écriture

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Mawuénam Rachel Fiozandji, étudiante en information-communication et gagnante du premier prix pour l’Université de Moncton; Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales; Tommy Des Rosiers, étudiant en art dramatique et gagnant du troisième prix; Maurice Raymond, directeur du Département d’études française et responsable, avec M. David Décarie, de l’organisation de l’atelier et du concours à Moncton; et Élisabeth Marchand Proud, étudiante en traduction et gagnante du deuxième prix. David Décarie, professeur au Département d’études françaises, était absent lorsque la photo a été prise.
Agrandir l'image
Dix étudiantes et étudiants de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton ont participé en mars à un concours d’écriture regroupant cinq universités canadiennes (University of Toronto, University York-Glendon, Université d’Ottawa, Université de Québec à Montréal et Université de Moncton). À l’issue de ce concours, d’une durée de quatre heures et qui consistait en l’écriture d’une courte nouvelle, trois gagnantes et gagnants par université ont été choisis.

À l’Université de Moncton, Mawuénam Rachel Fiozandji, étudiante en information-communication, a décroché le premier prix. En plus de recevoir une tablette électronique, elle participera, en octobre prochain, à un projet d’écriture créative d’envergure impliquant 24 auteurs franco-ontariens, québécois, acadiens, autochtones et français qui auront la tâche d’écrire 24 nouvelles en 24 heures lors d’un voyage en train reliant Halifax à Toronto. Mawuénam Rachel Fiozandji assistera les écrivains participants dans l’écriture de leurs textes en rédigeant, entre autres, des biographies de personnages. Les gagnants des deuxième et troisième prix pour l’Université de Moncton sont, respectivement, Élisabeth Marchand Proud, étudiante en traduction, et Tommy Des Rosiers, étudiant en art dramatique. La première recevra L’Abécédaire de l’Oulipo, et le deuxième, Le Rêve de Champlain, de l’historien américain David Hackett.

Précisons enfin que ce projet global, intitulé « Les 24 heures du roman », s’inscrit dans le cadre des célébrations du 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario et est l’initiative de l’association L’écriture et mouvement. De manière à faire participer des étudiantes et des étudiants au projet, cette association a mis en place un partenariat avec les universités mentionnées ci-dessus. La première étape de ce partenariat a par ailleurs eu lieu le 12 février 2015 (pour ce qui est de l’Université de Moncton) lorsque deux auteurs français, Michèle Audin et Ian Monk, sont venus animer un atelier d’écriture pour former les étudiantes et les étudiants à l’écriture à contraintes. Ce premier événement, réunissant une quinzaine d’étudiantes et d’étudiants, dont les trois récipiendaires du concours, a connu un franc succès.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.