Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 06 Mars 2015

Le professeur Georges Jabbour trace un chemin prometteur pour une Acadie en santé


Le professeur Georges Jabbour de l’École de kinésiologie et de loisir (ÉKL)
Agrandir l'image
Le professeur adjoint Georges Jabbour de l’École de kinésiologie et de loisir de l’Université de Moncton a été invité récemment au congrès de l’Association québécoise des sciences de l'activité physique (AQSAP) à l’Université de Laval afin d’y présenter ses travaux de recherche.

Menés à l’Université de Moncton, ses travaux de recherche portent sur l’effet de l’entraînement par exercice supramaximal sur l’oxydation lipidique et la contribution anaérobie à l’exercice chez des adultes obèses. Ses travaux feront aussi l’objet d’une communication au prestigieux congrès international de l’American College of Sports Medicine, du 26 au 30 mai à San Diego, en Californie.

Professeur à l’École de kinésiologie et de loisir (ÉKL) depuis 2013, il possède le Doctorat en physiologie cellulaire de France avec une mention très honorable et trois années d’études postdoctorales dans l’axe de santé métabolique au Centre hospitalier universitaire de Sainte-Justine/Université de Montréal qui se sont soldées par l’obtention d’un certificat honorifique en reconnaissance de sa contribution à l’excellence de la recherche.

Le professeur Georges Jabbour est un spécialiste en physiologie de l’exercice, en physiologie clinique et en promotion de la santé. Plus spécifiquement, ses investigations touchent à l’étude des interactions hormonales et métaboliques dans différents contextes et à la promotion de la santé cardiovasculaire, métabolique et mentale chez les individus à haut risque. Quant à la réadaptation cardiaque et métabolique, le professeur Georges Jabbour travaille sur le développement de nouvelles stratégies interventionnelles plus adaptées aux besoins des patientes, des patients et de la maladie. Conjointement, il étudie l’interaction entre le cancer et les maladies métaboliques et cardiovasculaires afin de déterminer l’origine de ce lien et ainsi améliorer la qualité de soins et la gestion de la maladie auprès des patientes et des patients.

Depuis son entrée en fonction à l’Université de Moncton, le professeur Georges Jabbour a mis en place plusieurs projets de recherches qui s’articulent autour des habitudes de vie des jeunes et des adultes et des maladies chroniques, avec une attention particulière à la vie active. Ces projets se font en étroite collaboration avec des professeurs de l’ÉKL. À ceux-ci s’ajoutent des projets d’envergure régionale, nationale et internationale.

Depuis son arrivée à l’Université de Moncton, le professeur Georges Jabbour a déjà publié dix articles dans des revues scientifiques avec comités de pairs spécialisées en physiologie, en diabète, en obésité, en métabolisme, en kinésiologie et en santé de la population. Il a également soumis plusieurs autres manuscrits. Il a également contribué à une vingtaine de présentations à des congrès scientifiques d’envergure nationale et internationale.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.