Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 04 Mars 2015

Lancement de l’édition critique de Poèmes acadiens de Napoléon Landry

La photo prise lors du lancement nous fait voir, de gauche à droite, Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Chantal Richard, auteure de l’édition critique des Poèmes acadiens de Napoléon-P. Landry et professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick; Denis Bourque, professeur titulaire au Département d’études françaises et directeur du Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton; et André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton.
Agrandir l'image
Le lancement de l’édition critique de Poèmes acadiens de Napoléon Landry, réalisée par Chantal Richard, a eu lieu récemment à la Bibliothèque Champlain de l’Université de Moncton.

Il s’agit d’une coproduction de l’Institut d’études acadiennes et du Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton publiée dans la collection « Bibliothèque acadienne ». Une première version de ce recueil a été publiée en 1955, l’année où son auteur recevait le Grand Prix de la langue française de l’Académie française. Il est accompagné ici d’une introduction substantielle et de notes destinées à éclairer le lecteur contemporain sur divers aspects du texte.

Napoléon Landry est l’un des premiers poètes acadiens. Sa poésie, qui s’inspire abondamment de l’histoire et de la géographie de l’Acadie, témoigne de la construction d’une nation et d’une identité acadiennes, identité spécifique qui est liée à la langue, à la foi, à l’histoire et aussi au territoire lui-même. Il lui revient de nommer, souvent pour la première fois en poésie, les lieux qui composent le visage de l’Acadie passée et actuelle.

En redonnant leurs anciens noms français à divers lieux qui ont façonné l’histoire de l’Acadie, il procède à une espèce de reconquête mnémonique et symbolique du territoire perdu. Il s’attache aussi à décrire, bien sûr, les nombreux événements et personnages historiques qui ont marqué ces lieux et qui ont forgé le caractère national de l’Acadie.

Son œuvre fait revivre les trois grandes périodes de l’histoire acadienne – les Origines, la Déportation et la Renaissance acadienne – ainsi que les mythes qui leur sont associés.

Pour plus de renseignements, prière de communiquer avec Chantal Richard au numéro 506-447-3246 ou par courriel à l’adresse chantalgrichard@gmail.com.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.