Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 13 Janvier 2015

L’Université de Moncton a perdu l’un de ses bâtisseurs

Agrandir l'image
Le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge, s’est dit attristé d’apprendre le décès de Gilbert Finn survenu le 7 janvier 2015. Il s’est joint à toute la communauté universitaire pour offrir de très sincères condoléances à sa famille, aux parents et aux amis.

M. Théberge a tenu à souligner la carrière prolifique de cette grande personnalité acadienne qui a notamment été recteur de l’Université de Moncton de 1981 à 1985. « Que ce soit au sein du mouvement coopératif, à titre de président et directeur général d’Assomption Vie, comme recteur de l’Université de Moncton ou encore comme lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, le leadership de M. Finn aura marqué toute une époque alors que se développait en Acadie un très fort sentiment d’appartenance qui lui permettra de prendre sa place non seulement au sein de la société néo-brunswickoise mais un peu partout dans l’espace de la francophonie internationale, rappelle-t-il. La société acadienne lui est redevable à bien des égards et son souvenir restera gravé longtemps dans la mémoire collective. »

Né en 1920 à Inkerman-Ferry, M. Finn a également été très actif au sein de divers organismes ou institutions comme l'hôpital Dr-Georges-L.-Dumont, le Conseil économique des provinces de l'Atlantique, la Place l'Assomption, la Banque nationale du Canada, la fondation d'un nouveau quotidien « Le Matin », l'Ordre de Jacques-Cartier, la délégation acadienne en France ou encore le Conseil de la vie française.

L’un des faits marquants de sa carrière aura été sa visite à Paris en janvier 1968 et sa rencontre avec le général Charles de Gaulle en compagnie de trois autres Acadiens, Adélard Savoie, Euclide Daigle et Léon Richard. C'est à la suite de cette rencontre que la coopération franco-acadienne a été lancée avec l’envoi de coopérants français, en plus de permettre à l’Université de Moncton de tisser des liens étroits avec celles de Poitiers et d'Amiens et d’amorcer de nombreux échanges universitaires des deux côtés de l’Atlantique.

Le 17 août 1987 à l'âge de 66 ans, Gilbert Finn est devenu le 26e lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick pour un mandat qui aura duré tout près de sept ans.

M. Finn a écrit son autobiographie qui a paru en 2000. Intitulée « Fais quelque chose », elle évoquait ainsi un conseil de son père. Il y trace son cheminement personnel et sa perception des événements, en plus de parler des personnes engagées dans leur milieu, des entrepreneurs et des gens d'affaires.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.