Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 07 Janvier 2015

Simon Richard tentera de se qualifier pour les Jeux paralympiques de 2016

Agrandir l'image
Étudiant de deuxième année en kinésiologie à l'Université de Moncton, Simon Richard, agé de 20 ans et malvoyant, est un adepte du goalball. Il fait d’ailleur partie de l’équipe canadienne sénior et il tentera de se qualifier pour les Jeux paralymiques de Rio de Janeiro en 2016.

Le goalball, spécialement adapté pour les déficients visuels (malvoyants ou non-voyants), est un sport pratiqué avec ballon et fait partie des sports paralympiques. Il respecte les règles établies par l’Association des sports pour non-voyants qui tiennent compte de l’handicap des joueurs. Chaque partie est divisée en deux mi-temps de 12 minutes chacune avec une pause de trois minutes entre les deux. Le but du jeu est de marquer le plus de buts possible.

Joué à l'international, le goalball oppose trois joueurs de deux équipes dans un gymnase. Un ballon avec clochettes est utilisé et les joueurs doivent le lancer dans le but de l’équipe adverse.

«Je suis légalement aveugle et je ne peux obtenir un permis de conduire, a mentionné Richard. Les six membres de l'équipe nationale se préparent pour le Championnat du monde de juin prochain, en Finlande. On veut aussi se rendre aux essais pour les Jeux paralympiques. » Il y trois athlètes de la Colombie-Britannique, deux du Québec et Simon Richard.

L'entraînement est assez exigent, soit entre 20 et 22 heures par semaine, pour Richard qui s'entraîne au CEPS Louis-J.-Robichaud du campus de Moncton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.