Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 04 Décembre 2014

Éros et transfiguration : un regard nouveau sur l’œuvre de Claude Roussel

Œuvre de Claude Roussel, Éros Corten, 1971, acier Corten, 274 X 559 X 213 cm.
Agrandir l'image
Du 10 décembre 2014 au 1 février 2015, la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton présente l’exposition Claude Roussel : Éros et transfiguration, organisée par Paul Édouard Bourque, commissaire invité. Le vernissage de l’exposition aura lieu à 17 heures, le mercredi 10 décembre, en présence de l’artiste et du commissaire. De plus, une conférence d’artiste sera offerte le mercredi 7 janvier dans la salle Neil-Michaud du pavillon des Beaux-arts au campus de Moncton.

Éros et transfiguration est une exposition qui s’intéresse à la production des années 1970 de Claude Roussel, particulièrement aux œuvres produites avec des feuilles de plastique moulées formées sous vide. Le commissaire propose une vision axée sur la sensualité et la spiritualité qui émanent de la synthèse des forces matérielles et créatives. «L’artiste parvient à fusionner les deux caractéristiques dominantes de son travail, soit l’éros et le spirituel, par l’emploi d’un processus mécanique qu’il s’approprie et par l’élaboration d’une esthétique fermement ancrée dans sa vision personnelle où la matérialité synthétique s’allie au plus profond de l’intimité humaine. L’acte créateur est alors extériorisé et son effet se manifeste de façon fixe et permanente», explique le commissaire Paul Édouard Bourque.

Claude Roussel est à l’origine de l’art moderne en Acadie à la fois par la production d’un corpus important d’œuvres, que par l’entremise de la transmission de ses connaissances. Ce projet d’exposition est proposé par Paul Édouard Bourque, artiste et commissaire, afin de démontrer que « l’œuvre de Claude Roussel présente une panoplie de styles, de méthodes et de préoccupations artistiques axées sur une recherche approfondie. Cette expérimentation a toujours été agencée à une sensibilité technique accrue et à un niveau expressif élevé et socialement engagé qui se manifeste à tous les niveaux de son œuvre ».

Claude Roussel est né en 1930 à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, et a étudié à l’École des Beaux-arts de Montréal (1950 à 1956). Grâce à une bourse du Conseil des arts, il devient artiste en résidence de l’Université de Moncton (1963) où il a été pionnier de l’organisation des cours en arts visuels. Il y a fondé la galerie d’art et a enseigné pendant près de trente ans. À ce jour, il a à son crédit 48 expositions solos et 120 expositions de groupe. Son travail a aussi été souligné par l’obtention d’importantes commissions d’œuvres publiques. Il est membre de l’Ordre du Canada (1984) et de l’Ordre du Nouveau-Brunswick (2002) et est récipiendaire du Prix du Lieutenant-gouverneur pour l’Excellence dans les arts (2005). Depuis février 1992, il se consacre entièrement à sa carrière d’artiste.

La Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen est située au 405, avenue de l’Université, dans l’édifice Clément-Cormier au campus de Moncton. Les visites sont gratuites et la galerie est ouverte de 13 heures à 16 h 30 du mardi au vendredi et de 13 heures à 16 heures le samedi et le dimanche.

Renseignements : Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen, (506) 858-4088, galrc@umoncton.ca.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.