Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 08 Octobre 2014

Le professeur Jean-Marie Klinkenberg prononcera une conférence sur les littératures francophones minoritaires le 15 octobre

Agrandir l'image
La Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires invite la communauté universitaire à une conférence publique de Jean-Marie Klinkenberg, membre de l’Académie royale de Belgique et professeur émérite de l’Université de Liège, en Belgique. Intitulée « Les littératures francophones minoritaires : Essai de systématique », la conférence aura lieu le mercredi 15 octobre à 10 heures dans le local A210 du pavillon Jeanne-de-Valois.

Les planètes s’ignorent mutuellement. Elles sont pourtant soumises au dynamisme d’un ensemble systémique qui les englobe. Il en va de même des littératures francophones.

Si on les envisage autrement que comme une collection de jolis bibelots - comme le voudrait l’idéologie qui domine trop souvent le discours sur les lettres - et si s’interdit de se satisfaire d’une histoire purement évènementielle, on ne comprendra leur fonctionnement qu’en les situant toutes dans une structure institutionnelle qui oriente les pratiques de leurs acteurs. C’est bien cette structure qui explique les constantes et les convergences qu’on peut observer dans leur histoire. À côté de ce facteur général, que l’on peut qualifier d’exogène, les contextes sociaux dans lesquels chacune d’elles se développe constituent autant de facteurs endogènes.

C’est cet ensemble de forces que la conférence décrira, en faisant porter la focale sur les littératures francophones de l’hémisphère Nord, et particulièrement sur la littérature francophone de Belgique.

Professeur émérite de l'Université de Liège en Belgique, Jean-Marie Klinkenberg est un linguiste et sémioticien de renommée internationale. Ses activités se sont orientées dans deux directions. Celle de la linguistique et de la sémiotique d'un côté, celle des cultures francophones de l'autre. Dans ses domaines de recherche, il a publié plus de 500 travaux traduits en une quinzaine de langues. Il a publié des ouvrages qui sont devenus des classiques et qui ont servi à former plusieurs générations d'étudiantes et d'étudiants universitaires, qu'il s'agisse de Rhétorique générale, La langue et le citoyen, Traité du signe visuel, Pour une rhétorique de l'image ou encore Précis de sémiotique générale. Dans le domaine des études littéraires, La littérature belge, est considéré aujourd'hui comme un ouvrage de référence.

Mentionnons également que le professeur Klinkenberg recevra un doctorat honorifique en littérature française de l’Université de Moncton lors de la collation d’automne qui aura lieu le vendredi 17 octobre au Ceps Louis-J.-Robichaud.

Renseignements : benoit.doyon-gosselin@umoncton.ca, 858-4412.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.