Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 27 Juin 2014

Sept étudiantes et étudiants de l’international effectuent un stage de formation à l’ÉSANÉF

La photo nous fait voir, de gauche à droite, dans la première rangée : Etienne Dako, professeur à l’ÉSANÉF et les stagiaires Evelyne Cherry, Aïssatou Cherif Diallo, Recameline Dorval, Mimi Géradine Kaze et Eric Didier N'dri. Dans la deuxième rangée, on voit les stagiaires Guilherme Alberto et Louise Anin Atchibri avec Paul-Émile Bourque, doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires, et Pascal Audet, professeur à l’ÉSANÉF. Le professeur Slimane Belbraouet était absent au moment où la photo fut prise.
Agrandir l'image
Sept étudiantes et étudiants dont quatre de l’Université Senghor d’Alexandrie (Égypte), une de l’Université Paris 13 (France) et deux de l’Université de Moncton (originaires du Brésil et de la Guinée) font un stage de formation de deuxième cycle en nutrition et en technologie alimentaire.

Les étudiantes et les étudiants font un stage de 16 semaines à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales (ÉSANÉF) de l’Université de Moncton, sous la direction des professeurs Étienne Dako, Slimane Belbraouet et Pascal Audet.

Evelyne Cherry, infirmière, originaire d’Haïti, Recameline Dorval, infirmière, originaire d’Haïti, Dr Éric Didier N’Dri, MD, originaire de la Côte d’Ivoire, et Mimi Géradine Kaze, M.Sc., biochimiste, originaire du Cameroun, sont inscrits au programme de maîtrise en développement, spécialité politiques nutritionnelles à l’Université Senghor d’Alexandrie. Dre Louise Anin Atchibri est professeure chercheure en nutrition à l’Université Nangui Abrogoua d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et étudiante en formation complémentaire à l’Université Paris 13. Guilherme Alberto Ferreira, originaire du Brésil, est étudiant au programme de baccalauréat en biologie à l’Université de Moncton, et Aïssatou Cherif Diallo, originaire de la Guinée, est étudiante au programme de maîtrise en nutrition-alimentation à l’ÉSANÉF de l’Université de Moncton.

Mme Cherry, Mme Dorval, Dr N’Dri et Mme Kaze sont au campus de Moncton pour y préparer un mémoire de maîtrise dans le cadre d’une entente de collaboration entre l’Université Senghor et l’Université de Moncton. C’est également le cas de la professeure Anin Atchibri de l’Université Paris 13.

Pendant leur séjour à l’ÉSANÉF, ils travailleront chacun à des projets portant, entre autres, sur la malnutrition en Haïti, sur la prévention de l’obésité des adolescents en milieu urbain haïtien, sur la lutte contre l’obésité de la petite enfance au Nouveau-Brunswick et sur la gestion de la qualité des aliments au Cameroun.

Quant à M. Ferreira et Mme Diallo de l’Université de Moncton, ils travailleront à un projet intitulé « Utilisation de l’éthylène pour la bio-conservation des pommes de terre par inhibition de leur germination ».
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.