Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Juin 2014

Séminaire de recherche en santé ce vendredi 13 juin

Dans le cadre de la Série de séminaires de recherche en santé, une conférence intitulée « Le rôle des facteurs de transcription Sox dans la différenciation et la fonction du testicule adulte » sera présentée ce vendredi 13 juin de 12 h 30 à 13 h 30. Présenté en français, le séminaire aura lieu dans l’amphithéâtre de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Il sera aussi présenté simultanément dans la Salle de vidéoconférence 372 de l’Hôpital régional Chaleur, dans l’Auditorium MacPherson de l’Hôpital régional de Campbellton et dans la Salle de conférence 0008 de l’Hôpital régional d’Edmundston.

La conférence sera donnée par Luc Martin, professeur au Département de biologie de l’Université de Moncton.

Résumé
Les facteurs de transcription Sox, Sry et Sox9 sont connus pour jouer un rôle important dans la détermination et la différenciation du sexe chez les mammifères. Plus de 20 membres ont été caractérisés, dont bon nombre sont exprimés dans le testicule. Pour assurer leur spécificité d’action, les protéines Sox comptent sur le recrutement de partenaires et les modifications post-traductionnelles. Cependant, leur rôle dans la régulation transcriptionnelle de gènes importants pour la fonction du testicule adulte reste à définir. Les facteurs Sox pourraient jouer un rôle dans la régulation de la stéroïdogenèse dans les cellules de Leydig. Ces cellules fournissent la testostérone, importante pour le maintien de la fertilité et la limitation des symptômes associés à l’andropause chez l’homme adulte. Comme dans d’autres tissus, les membres Sox pourraient être fonctionnellement redondants dans les cellules de Leydig, expliquant l’absence de phénotypes associés à la stéroïdogenèse chez les modèles de souris déficientes pour certains facteurs Sox. Lors de cet exposé, les derniers résultats obtenus sur les facteurs Sox exprimés dans les gonades mâles chez les rongeurs, les gènes qu’ils régulent et les mécanismes en cause seront abordés.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.