Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 06 Mai 2014

Robert Pichette, docteur d’honneur en administration publique

Agrandir l'image
Fonctionnaire, conseiller politique, journaliste, écrivain, historien, Robert Pichette a excellé dans divers domaines d’activités.

Né à Edmundston en 1936, Robert Pichette a fait ses études primaires et secondaires à l’Académie Conway d’Edmundston. Il a poursuivi ses études collégiales au Collège Saint-Laurent de Montréal et au Collège Saint-Louis d’Edmundston.

Robert Pichette a occupé plusieurs postes clés au cours de sa fructueuse carrière. Il a contribué de façon significative à la vie intellectuelle et culturelle acadienne. Durant les années 1960, il a travaillé pour le gouvernement du Nouveau-Brunswick comme chef de cabinet et sous-ministre du premier ministre Louis-J. Robichaud et comme délégué aux affaires culturelles de la province. Monsieur Pichette contribue tout particulièrement à façonner le caractère du bilinguisme officiel néo-brunswickois, en premier lieu à titre de corédacteur du livre blanc du gouvernement sur la politique en matière de langues officielles, puis à titre de corédacteur de la Loi sur les langues officielles. En 1977, il est nommé représentant du Commissaire aux langues officielles dans la région de l’Atlantique, inaugurant ainsi à Moncton le premier bureau régional du genre au Canada. Il travaille ensuite pour l'Agence de promotion économique du Canada atlantique à Sydney et Moncton.

Monsieur Pichette a signé des éditoriaux et des chroniques dans des quotidiens provinciaux et nationaux, notamment L’Acadie Nouvelle, The Globe and Mail et The Telegraph Journal. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages traitant surtout de l’histoire de l’Acadie et du Nouveau-Brunswick, dont L’Acadie par bonheur retrouvée : De Gaule et l’Acadie et Napoléon III, l’Acadie et le Canada français, des livres unanimement salués sur les plans de la recherche et de l’écriture. Au printemps 2012, Robert Pichette a signé un magnifique récit historique publié par la Chaire de recherche en études acadiennes de l’Université de Moncton intitulé La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption : Monument de la Reconnaissance. Il est aussi l’auteur de plus de 70 articles parus dans diverses revues.

Héraldiste dont la compétence est reconnue à l’échelle internationale, Robert Pichette a été en 1968 membre fondateur de la Société héraldique du Canada en plus d’en assumer la présidence. Il a également été élu membre de l’Académie internationale d’héraldique. C’est à Monsieur Pichette que l’on doit la conception du drapeau du Nouveau-Brunswick adopté en 1965 et celui de la République du Madawaska. ll détient, depuis 1995, le titre officiel de Héraut Dauphin extraordinaire au sein de l'Autorité héraldique du Canada. Plusieurs prix, gardes et distinctions honorifiques lui ont été conférés au Canada, en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Il est Commandeur de l’Ordre très vénérable de Saint-Jean de Jérusalem, Officier de l’Ordre national du mérite (France), Chevalier de l'Ordre des palmes académiques, Fellow de la Royal Society of Arts de Grande-Bretagne et Colonel honoraire de la garde nationale de l’État de la Louisiane. Le Nouveau-Brunswick a reconnu son apport exceptionnel à la province en le faisant membre de l’Ordre du Nouveau-Brunswick en 2006.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.