Université de Moncton

Salle des médias - Université de Moncton
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 17 Février 2012

ONF en Acadie : Trou Story - un documentaire choc sur les mines

« Vous ne connaissez rien des mines? Normal. Les mines ne parlent pas beaucoup. Surtout pas de leur histoire... ».

Cette histoire, Richard Desjardins et Robert Monderie nous la racontent dans leur plus récent documentaire, « Trou Story » (2011, 79 minutes), à l’affiche aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie, le lundi 20 février à 19 heures dans la salle de projection 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton. L’entrée est libre.

À coups d’images chocs, à l’aide d’archives rares, en s’appuyant sur des entretiens et avec l’humour social qui a fait leur marque, les réalisateurs exposent avec clarté le dossier des mines au Canada.

Après avoir fait sa première acadienne au Festival international du cinéma francophone en Acadie à Moncton en novembre 2011, « Trou Story » reprend l’affiche dans la région. Ce sera l’occasion de revoir l’un des films importants de ces dernières années. C’est une production de Colette Loumède (ONF).

À propos des réalisateurs
En 1999, deux amis cinéastes ont fait trembler les compagnies forestières du Québec avec « L’erreur boréale ». Robert Monderie et Richard Desjardins n’en étaient pas à leur premier coup d’éclat. Dès 1977, avec le film « Comme des chiens en pacage », ils dénonçaient les débuts douloureux de la colonisation en Abitibi, leur région natale. En 2007, les deux cinéastes sont de retour avec « Le peuple invisible », secouant notre indifférence face aux misères du peuple algonquin qui souffre en silence, tout près de nous.

Parallèlement au cinéma, les deux comparses cultivent aussi d’autres passions. Robert Monderie mène une carrière de photographe tout en poursuivant son travail de réalisateur-documentariste (La loi de l’eau). Quant à l’auteur-compositeur-interprète Richard Desjardins, il multiplie les tournées et connaît également un grand succès sur disque (Tu m’aimes-tu?, Les Derniers humains, Boum Boum, Kanasuta, L’existoire, etc.).

La projection principale sera précédée du court métrage d’animation « Or noir », d’Aimée van Drimmelen (2011, une minute). Grâce à l’animation image par image de dessins à la main superposée à des peaux de tambour teintées à l’encre, ce film offre une représentation lugubre et saisissante des sables bitumineux de l'Alberta. Une œuvre issue de la 7e édition du programme Hothouse pour les cinéastes de la relève en animation.

Prochainement à l’affiche
Dès la semaine du 26 février, le public pourra découvrir le documentaire « Le poids du monde », de Glynis Whiting (2003, 51 minutes). Dans ce documentaire fascinant, le Dr Stephan Rossner, spécialiste de l'obésité, démontre hors de tout doute que notre société a créé elle-même cet environnement toxique. Un problème qui nécessite des changements de politiques et d’attitudes de la part des gouvernements.

Pour obtenir la liste complète des films au programme et tous les détails, visitez le site onf.ca/rendez-vous.

Renseignements : 384-6897 / madoblan@nbnet.nb.ca
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Salle des médias  |  Urgence  |  Assistance technique © 2014, Université de Moncton. Tous droits réservés.